Québec, le 4 février 2016 – Les entreprises qui font affaires avec une SADC ou un CAE au Québec ont un meilleur taux de survie, créent beaucoup plus d’emplois, augmentent plus rapidement leur masse salariale et leurs ventes, et ce, même en période de crise économique. C’est ce que confirme la cinquième étude de Statistique Canada sur la performance du Programme de développement des collectivités (PDC), livré par les SADC et CAE au Québec.

 

Faits saillants de l'étude

À tous les ans, depuis 2011, à la demande de Développement économique Canada pour les régions du Québec, Statistique Canada compare différents indicateurs d’un groupe d’entreprises clientes des SADC et des CAE à un groupe témoin d'entreprises similaires n'ayant pas eu recours à leurs services. Chaque année, environ 4 000 dossiers d’entreprises de moins de 100 employés sont traités. Ces entreprises sont issues de plusieurs secteurs d’activités, dont principalement la fabrication (manufacturier), la construction et le commerce de détail (services) et du commerce en gros.

Soulignons que l’effet positif des SADC et CAE est encore plus important chez les entreprises de moins de 20 employés.

Voici les principaux résultats :

  • Amélioration du taux de survie des entreprises: 76 % après cinq ans d'existence, comparativement à 50% pour celles du groupe témoin.
  • Augmentation de la création d’emplois : augmentation moyenne de 2,6 % par année par rapport à 0,2 % dans le groupe témoin. Chez les entreprises de moins de 20 employés, l’augmentation moyenne est de 5,8 % comparativement
    à 0,5 %.
  • Augmentation plus rapide des ventes : augmentation des ventes de 5,9 % annuellement comparativement à 3,7 % pour le groupe témoin.
  • Progression plus rapide de la masse salariale des entreprises : 6,3 % en moyenne par année, versus 3,7 % dans les entreprises du groupe témoin. Chez les entreprises de moins de 20 employés, les données sont de 9,7 % versus 4 % dans les entreprises du groupe témoin.

Daniel Dumas, président du Réseau des SADC et CAE, est fier de la constance des résultats : « Ces données attestent que nos organisations améliorent la performance des entreprises. L’accompagnement personnalisé des professionnels des SADC et CAE, combiné au financement, favorisent le développement d’entreprises fortes et durables dans les régions du Québec et, par le fait même, créent de l’emploi.»

Plusieurs entrepreneurs témoignent de l’importance de la SADC ou du CAE dans la réussite de leur projet. C’est le cas de Matthieu Girard, propriétaire de l’entreprise de service en informatique MJS Inc. de Saint-Hilarion, qui affirme que «la SADC de Charlevoix, Côte-de-Beaupré et Île-d’Orléans a permis de doubler notre chiffre d’affaires. La SADC est la meilleure aide pour les entreprises. Elle permet aux entrepreneurs de mettre en marche leurs idées, de créer des emplois de qualité et d'être beaucoup plus compétitifs.»