En pleine phase d'expansion, les restaurants Benny&Co. avaient à relever un défi de taille: conserver le caractère familial de l'entreprise en croissance. Grâce à une initiative de la Société d'aide au développement de la collectivité (SADC) de d'Autray-Joliette, l'entreprise a amorcé récemment la refonte de l'expérience employé, lui insuffisant un effet « wow » au succès immédiat. Portrait d'une réussite.

« Benny&Co. est une entreprise familiale qui a toujours été près de ses employés, explique Andrée Tousignant, CRIA, directrice régionale et responsable du comité marque employeur de Benny&Co. Mais avec l’expansion, il fallait trouver une manière d’établir une proximité à travers le processus d’embauche et d’intégration des nouveaux employés. »

Les maîtres rôtisseurs ont connu une croissance fulgurante : de 12 succursales en 2010, ils sont passés à 54 en 2019. « La croissance s’inscrit dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, et le défi est d’autant plus grand que 50 % de nos employés sont des étudiants. Benny&Co. est donc toujours à l’affut de nouveaux talents et accorde une grande importance à la formation »

Faire face aux enjeux en RH

Benny&Co. n’était pas le seul à faire face à cette situation dans Lanaudière, ce qui a encouragé la SADC de D’Autray-Joliette à prendre le taureau par les cornes. « L’attraction et la rétention des ressources humaines sont la thématique qui revient le plus dans nos rencontres avec les entrepreneurs, dit Jocelyn de Grandpré, directeur général de la SADC de D’Autray-Joliette. Nous avons donc décidé de créer un groupe de codéveloppement RH, en partenariat avec le Centre local d’emploi de Joliette. »

Baptisée Codéveloppement RH de la MRC de Joliette, le groupe ciblait les entreprises ayant au moins une personne dédiée à temps plein aux ressources humaines, comme Benny&Co. « Dix participants ont été invités à une première série de 6 rencontres de formation et de discussions, sur des thématiques qu’eux-mêmes avaient choisies, explique le directeur général. Ensuite, comme le besoin s’en faisait sentir, nous avons organisé une deuxième série de rencontres, en élargissant le groupe à 12 participants. »

Nourrir l’effet « wow »

Pour attirer les étudiants et les milléniaux, l’équipe Benny&Co. voulait repenser l’expérience candidat et l’expérience employé de l’entreprise. Andrée Tousignant a donc profité des rencontres de Codéveloppement RH pour nourrir sa réflexion et tester certaines idées.

« Plusieurs initiatives abordées lors des rencontres ont par la suite été mises en place dans Lanaudière pour donner un sentiment de proximité aux candidats et aux nouveaux employés. Par exemple, on réalise désormais des entrevues de groupe et par les pairs. À son premier jour de travail, le formateur ou le gestionnaire invite le nouvel employé à dîner pour lui faire découvrir notre menu. De plus, chacun reçoit une lettre de bienvenue signée par Yves et Vincent Benny afin de les inviter à une rencontre plus officielle d’intégration et de présentation des valeurs de Benny&Co. »

L’objectif? Créer un effet « wow », une stratégie qui a eu des résultats immédiats. « Nous réalisons des sondages de mobilisation depuis quelques années déjà, et notre Employee Net Promoter Score (eNPS) est passé de 27,6 % à 40,7 % en un an dans Lanaudière », explique Andrée Tousignant. L’eNPS se base sur un court sondage d’une question : « Recommanderiez-vous notre entreprise à d’autres travailleurs ? »

Adressé aux collaborateurs d’une entreprise, le sondage mesure leur engagement et leur faculté à projeter une image employeur positive de l’entreprise à des candidats ou à des clients potentiels. « Le nombre d’employés se qualifiant comme ambassadeurs a beaucoup augmenté par rapport au nombre de détracteurs qui, lui, a diminué. Nous en sommes d’ailleurs très fiers. Notre campagne de référencement est un élément clé de notre stratégie de recrutement », souligne la directrice.

Andrée Tousignant compte poursuivre sur cette lancée, et continue de tester ses idées avec Codéveloppement RH en participant au forum de discussion sécurisé mis en place par la SADC. Sa dernière initiative en date : abandonner l’évaluation de rendement annuelle au profit d’une rétroaction en continu, afin de mieux répondre aux attentes des employés milléniaux.

Le codéveloppement, plus nécessaire que jamais

De nombreuses entreprises comme Benny&Co. ont pu profiter d’initiatives similaires dans Lanaudière ces dernières années. Depuis 2016, la SADC Matawinie a tenu deux fois son programme Savoir entreprendre, qui s’adresse à de nouveaux entrepreneurs désirant développer leurs compétences en gestion.

De son côté, la SADC Achigan-Montcalm a créé une table de codéveloppement sur la gouvernance innovante, ouverte aux entreprises de la MRC de Montcalm, de la MRC de L’Assomption et de la Rivière-du-Nord. « Des chefs d’entreprise ont été mis en contact avec des dirigeants pratiquant un leadership éclaté, moins hiérarchique, qui encouragent les employés à s’impliquer dans le processus décisionnel, explique Martin Thibault, directeur adjoint de la SADC Achigan-Montcalm. L’expérience a été très enrichissante. »

Ces initiatives sont prometteuses, car avec la transformation rapide du monde des affaires, le développement par les pairs représente un moyen privilégié pour demeurer à jour dans ses pratiques de gestion.

Benny&Co. en bref

  • 54 restaurants, dont deux en Ontario, tous propriété de la famille Benny
  • Ouverture projetée de 6 restaurants en 2019
  • Plus de 1700 employés au Québec
  • Plus de 2 000 000 poulets servis par année
  • 60e anniversaire en 2020 (fondation 1960)
  • 3e génération de maîtres rôtisseurs
  • 1 recette gagnante : après un test à l’aveugle à l’émission L’Épicerie de Radio-Canada, en 2011, le poulet de Benny&Co. a été sélectionné grand gagnant
  • Employeur de choix dans le secteur de la restauration

 

Voici le groupe de co-développement RH de la SADC de d'Autray Joliette
De g à d : Jean-Yves Jean-Baptiste, SADC de D’Autray-Joliette, Mélody Corriveau, Les Terrassements Multi-Paysages inc., Andrée Tousignant, Benny&Co, Laurence-Olivia Boisvert, Savignac Électrique inc., Nathalie Beaudoin, La Turquoise, Marie-Hélène Gladu, Industries Harnois, Mélanie Phaneuf, Groupe Connexion, Mélanie Papineau, Groupe Picard, Andréanne Blais, Plastique GPR inc., Lisa Leblanc, Groupe Stratège, Nadia Bonneau, Emploi Québec