La SADC de la région de Matane, en collaboration avec RECYC-QUÉBEC, la Ville de Matane et la MRC de la Matanie, a récemment lancé le projet Synergie Matanie. Ce projet de transition vers l’économie circulaire s’inscrit dans la volonté de la SADC de la région de Matane et de ses partenaires, d’outiller de façon innovante les entreprises du territoire et de renforcer l’attractivité du parc industriel. L’économie circulaire est un concept de développement durable dont l’objectif est de produire des biens, des services tout en limitant le gaspillage de matières premières, d’eau et d’énergie. L’intégration de ce concept permet aux entreprises de réaliser des gains financiers et d’améliorer leur performance environnementale.

L’objectif du projet Synergie Matanie est d’accompagner les entreprises dans la mise en place de synergies dans le but de valoriser des matières résiduelles (MR). Pour ce faire, la SADC a fait l’embauche d’une nouvelle ressource, Luc Massicotte, ingénieur de formation et conseiller en écologie industrielle.  Ce dernier et l’équipe du projet s’associe au Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) pour leur expertise dans ce domaine.

La première étape de ce projet consiste à établir un portrait, et par le fait même un diagnostic, des différents intrants et extrants des entreprises de la région. Une analyse détaillée des données collectées permettra l’identification de synergies possibles. Certaines matières pourraient nécessiter une transformation afin de créer une synergie. Le CTTÉI viendra en soutien technique au projet pour notamment vérifier la faisabilité technique, économique de certains échanges et caractériser certaines matières.

Les renseignements concernant les synergies envisageables seront communiqués aux différentes entreprises, permettant ainsi leurs réalisations. Un suivi périodique sera également effectué afin de s’assurer que les synergies se concrétisent. « Une MR d’une usine pourraient être utilisée comme fertilisant pour une entreprise agricole », explique Luc Massicotte. « Un gisement important d’une MR pourrait être à l’ori-gine d’une nouvelle entreprise pour la transformer en produits finis et créer des emplois. »

Pour la directrice de la SADC, Annie Fournier : « Ce projet ne pourrait se réaliser sans la participation financière et l’expertise de RECYC-QUÉBEC, la Ville de Matane et la MRC de la Matanie. » 

De gauche à droite : M.Dany Michaud, PDG de Recyc-Québec, Mme Annie Fournier, DG de la SADC de la région de Matane, M. Luc Massicotte, ing., Conseiller en écologie industrielle pour le projet Synergie Matanie, M. Jean Levasseur, Président de la SADC de la Région de Matane, Mme Caroline Ratté, Coordonnatrice Environnement et développement durable à la Ville de Matane, M. Jérôme Landry,  Maire de Matane, M. Nixon Sanon, M.Sc. Conseiller à l’environnement et aux cours d’eau et Chargé des opérations informatiques à la MRC de La Matanie, et M. Bruno Rioux, Conseiller aux entreprises pour Services Québec.