atelier

 

Médias

 

 

Communiqués de presse

18 Mar 2021

COVID 19 : LE RÉSEAU DES SADC ET CAE OBTIENT 28,4 M$ SUPPLÉMENTAIRES POUR DE L’AIDE AUX PME EN RÉGION

 

Lire la suite [+]

24 Feb 2021

LANCEMENT DU PROJET COHORTE RELANCE DURABLE

DE L’EXPERTISE ET DU FINANCEMENT POUR AIDER PLUS D’ENTREPRISES RÉGIONALES À ADOPTER DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES

Québec, le 24 février 2021 – Avoir un bon bilan environnemental procure plusieurs avantages compétitifs aux entreprises. Toutefois l’expertise et les coûts nécessaires pour y arriver ne sont pas toujours accessibles pour les plus petites entreprises situées en milieu rural. Voilà pourquoi le Réseau des SADC et CAE, avec le soutien financier du Fonds Écoleader, lance aujourd’hui le projet Cohorte Relance Durable qui, par du soutien technique et du financement, permettra d’aider 75 PME et organisations à adopter des pratiques d’affaires écoresponsables.


Grâce au projet déposé par le Réseau des SADC et CAE au Fonds Écoleader, les entreprises participantes bénéficieront d’une contribution financière non remboursable pour bénéficier des services d’un expert en développement durable. La valeur totale du projet est estimée à 380 000 $, dont la moitié est financée par le Fonds Écoleader.


Le Réseau fournira aussi l’expertise nécessaire, par la participation de plusieurs SADC et CAE très impliqués en développement durable et leurs experts. Ces derniers détiennent des connaissances uniques en relance durable et en comptabilité verte ainsi qu’une fine connaissance des nouveaux défis engendrés par la crise de la COVID-19 dans leur milieu. Ils soutiendront les entreprises à une relance durable adaptée à leurs nouvelles réalités.


« Nous sommes très heureux de bénéficier du soutien du Fonds Écoleader pour la mise en œuvre de ce projet. Depuis plus de 10 ans, les SADC et CAE aident les entreprises à améliorer leur compétitivité grâce au développement durable. Nous avons déjà en place un réseau solide, et à ce jour, nous avons accompagné plus d’une centaine d’entreprises. Nos résultats sont concluants : les entreprises que nous accompagnons réduisent considérablement leur empreinte environnementale tout en augmentant leurs profits. Avec ce projet, nous pourrons en faire plus et accélérer le passage à l’action des entreprises », a affirmé le président du Réseau des SADC et CAE, monsieur Vallier Daigle.

 

AMÉLIORER LE BILAN ENVIRONNEMENTAL, ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DES ENTREPRISES

Plus particulièrement, les 75 entreprises qui participeront à la cohorte seront accompagnées dans la réalisation d’un diagnostic et d’un plan d’action en développement et en relance durable. Par la suite, elles bénéficieront d’une aide technique personnalisée pour l’implantation des pratiques écoresponsables qui auront été privilégiées par les propriétaires et gestionnaires de l’entreprise.
« Ce projet soutenu dans le cadre du programme de financement du Fonds Écoleader est très structurant, puisqu’il permet d’aider de nombreuses PME partout au Québec à accroitre leur performance environnementale et économique dans un contexte de relance verte. Il nous donne aussi l’occasion de tester, avec le Réseau des SADC et CAE, de nouveaux outils de suivi de projets de cohortes à grand déploiement. », précise Nicolas Girard, directeur général du Fonds d’action québécois pour le développement durable, coordonnateur du Fonds Écoleader.


L’adoption de pratiques écoresponsables au sein des petites entreprises et organisations pourra prendre différentes formes. Elles peuvent par exemple se traduire par l’adoption de nouvelles pratiques énergétiques, par l’adoption de nouvelles pratiques en gestion de matières résiduelles, par l’intégration du développement durable dans les processus de gestion et même par l’optimisation des procédés de fabrication. Toutes des actions qui contribuent à améliorer leur bilan environnemental, économique et social.


À titre d’exemple d'intégration de pratiques écoresponsables au sein des PME réalisée avec les SADC : le Groupe Gibo, un chef de file dans le rembourrage et la finition de bois dans le secteur du meuble, a mis en place avec l’accompagnement de la SADC Kamouraska, une solution pour récupérer ses déchets de polyuréthane. Résultats, l’entreprise réalise un profit de 12 000 $ par année et diminue son empreinte énergétique de 80,1 tonnes d’équivalent CO2 par année.

 

POUR PARTICIPER À LA COHORTE RELANCE DURABLE ?

Le projet Cohorte Relance Durable sera en vigueur du 1er mars 2021 au 30 septembre 2022. Pour en savoir plus.


À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE.

 

LIENS CONNEXES
Fonds Écoleader
Fonds d’action québécois pour le développement durable

 

RENSEIGNEMENTS 
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@ciril.qc.ca

01 Mar 2021

AVIS DE NOMINATION

PASCAL HARVEY MAINTENANT DIRECTEUR GÉNÉRAL
DU RÉSEAU DES SADC ET CAE


Québec, le 2 mars 2021 – M. Vallier Daigle, président du conseil d’administration du Réseau des SADC et CAE, est heureux d’annoncer la nomination et l’entrée en fonction officielle de M. Pascal Harvey à titre de directeur général du Réseau.

Ses nombreuses années d’expérience au sein de la SADC de Charlevoix, notamment à titre de directeur général depuis 2006, ainsi que son expérience en tant que représentant des directions générales au comité des Permanents du Réseau des SADC et CAE, font de M. Harvey un candidat d’excellence.

Communicateur dans l’âme, son sens de l’écoute et son leadership reconnu sont des atouts prisés au sein de notre Réseau. M. Harvey, possède aussi une solide expérience en communication stratégique et politique puisqu’il a aussi occupé par le passé différents postes de conseiller politique et d’attaché de presse.

« Je me considère d’abord et avant tout comme un passionné du développement régional, un amoureux des régions et des gens qui les habitent. Je suis fier de contribuer depuis près de 20 ans à un Réseau solidaire qui fait une réelle différence auprès des collectivités du Québec », affirme M. Harvey.

« Les 67 SADC et CAE travaillent sans relâche à accompagner les collectivités et les entrepreneurs pour qu’ils puissent faire face à de nombreux défis, dont ceux reliés au contexte actuel de la pandémie. Je suis très enthousiaste à l’idée de poursuivre l’essor du Réseau et à travailler à une relance durable et prospère », ajoute M. Harvey.

M. Harvey remplace M. Paul Gauthier qui a œuvré au sein de l’organisation durant 26 ans. Nous le remercions très sincèrement pour ses nombreuses années consacrées à faire évoluer notre organisation en étroite collaboration avec toute l’équipe du Réseau.


RENSEIGNEMENTS 
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@ciril.qc.ca

07 Oct 2020

LE RÉSEAU DES SADC ET CAE ANNONCE LA NOMINATION DE SON NOUVEAU PRÉSIDENT

 

VallierDaigle

Québec, 8 octobre 2020 – Aujourd’hui, le Réseau des SADC et CAE annonce la nomination de M. Vallier Daigle à la présidence de son conseil d’administration. Il a été élu le 2 octobre dernier par les membres du conseil d’administration du Réseau composé de 12 administrateurs bénévoles représentant les différentes régions administratives du Québec.

Sa longue feuille de route est un véritable atout pour l’évolution de notre Réseau. Représentant de la région du Bas-Saint-Laurent depuis 13 ans au sein de notre conseil d’administration, et siégeant au conseil d’administration de la SADC du Témiscouata depuis plus de vingt ans, M. Daigle connaît bien les défis de notre organisation et les enjeux liés au développement économique des régions du Québec.

Ses actions et son implication auprès de différents organismes régionaux lui ont d’ailleurs valu plusieurs prix et mérites. Il détient aussi une maîtrise en gestion des organisations et un certificat en gestion des ressources humaines. Il a d’ailleurs été Directeur des ressources humaines pour le Réseau de la Santé du Témiscouata.

« C’est avec plaisir, fierté et enthousiasme que j’accepte la présidence du Réseau des SADC et CAE.  Le développement économique de nos régions rurales demeure notre défi et ensemble nous continuerons de le relever, » a affirmé M. Daigle.

M. Daigle remplace M. Daniel Dumas qui a occupé la présidence durant les huit dernières années. M. Dumas a grandement contribué au bon fonctionnement de notre organisation, lui conférant aujourd’hui des bases solides, et nous le remercions sincèrement.

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis près de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins.

-30-

Source :

Christine Pilote, directrice des communications, cpilote@ciril.qc.ca, 581 999-6363