RETOUR

Portrait d’entreprise – Manoir du Havre

05 juin 2024 SADC

Portrait d’entreprise – Manoir du Havre

Cumulant une solide expérience de préposée aux bénéficiaires et d’entrepreneure dans un autre domaine, Isabelle Martin a fait l’acquisition d’une résidence privée pour aînés (RPA), à Maria, en février 2019. Rencontre avec celle qui a jumelé ses deux passions au sein du Manoir du Havre et a obtenu du soutien de la SADC de Baie-des-Chaleurs. 

 

 L’entreprise, en bref 

Le Manoir du Havre héberge des personnes âgées en perte d’autonomie physique ou en déficit cognitif. Comprenant 39 chambres, il en fournit 31 au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie à titre de ressource intermédiaire, en plus de proposer huit chambres individuelles. Offrant un milieu de vie agréable à ses résidents et résidentes, il leur propose plusieurs services adaptés : repas, services d’aide domestique, soins infirmiers, assistance personnelle, etc. Plusieurs activités – célébration des anniversaires et autres fêtes, bingo, jeux de table, musique, etc. – leur sont aussi offertes. 

 En quoi votre entreprise se démarque-t-elle?  

« C’est une RPA majoritairement en ressource intermédiaire, donc le nombre de soins offerts est très élevé », mentionne Isabelle. Les ressources intermédiaires ont pour objectif de proposer un milieu de vie agréable aux personnes hébergées, ce que s’applique à faire le Manoir. « C’est un milieu dynamique, très familial. On est proches des gens! » 

 Pourquoi avez-vous choisi la voie de l’entrepreneuriat? 

« C’est un rêve de toujours! Je travaille avec les personnes âgées depuis que je suis jeune », affirme Isabelle, qui cumule environ 18 ans d’expérience comme préposée aux bénéficiaires. Également copropriétaire de Protection Garvex, elle avait aussi, depuis longtemps, la fibre entrepreneuriale. « C’est un cumul du parcours personnel. » 

 Qu’est-ce que le soutien de la SADC vous a apporté? 

Le Manoir du Havre a obtenu de l’aide financière grâce au Fonds d’investissement de la SADC. « Ça a été primordial pour l’acquisition du Manoir et les travaux de réaménagement, mentionne Isabelle. La SADC a été essentielle dans notre parcours. » 

Une nouvelle aile accueille les gens en perte d’autonomie physique et l’aile pour les gens en déficit cognitif a été refaite en entier. « Maintenant, tout le monde bénéficie de belles grandes chambres individuelles avec salle de bain! » 

 Parlez-nous d’un « bon coup » en matière de développement durable. 

Le Manoir du Havre essaie de s’approvisionner localement, autant que possible.  « Tant au niveau de la nourriture que des équipements spécialisés, c’est local, sauf quand on ne peut pas », affirme Isabelle. L’établissement a aussi aménagé un superbe jardin avec fleurs, arbres et plantes, dont sa clientèle peut profiter.  

Quel conseil aimeriez-vous donner à une personne qui souhaite se lancer en affaires dans la Baie-des-Chaleurs? 

Selon Isabelle, l’entrepreneuriat requiert « de la détermination, de la persévérance, le souci du détail et de la qualité, et un travail acharné ». Elle souligne également l’importance du réseautage.  

 

À propos d’Isabelle Martin  

Préposée aux bénéficiaires au CHSLD Les Havres, à Montréal, pendant 10 ans, Isabelle a également travaillé en soins à domicile au CLSC de Saint-Omer pendant environ 8 ans.

Partager cet article