RETOUR

Portrait d’entreprise – Chasse et pêche JFS

05 juin 2024 SADC

Portrait d’entreprise – Chasse et pêche JFS

Il y a un an et demi, Samantha Dufour et Jean-François Landry ont choisi de vendre leur entreprise respective pour acquérir ensemble une station d’essence avec dépanneur à Pointe-à-la-Croix. Rencontre avec ce duo d’entrepreneurs ambitieux dont l’entreprise, Chasse et pêche JFS, a obtenu du soutien de la SADC de Baie-des-Chaleurs.


L’entreprise, en bref

À la fois station d’essence Ultramar et dépanneur, Chasse et pêche JFS offre une grande variété de produits. On y trouve, entre autres, de la moulée pour les animaux (poules pondeuses, veaux, chevaux, cochons, agneaux…), des mangeoires et des abreuvoirs. L’entreprise propose également une belle variété d’équipement de chasse et pêche avec, notamment, des produits pour salines, des accessoires de plein air et des produits pour la pêche à la truite, au bar rayé et au saumon. Chasse et pêche JFS se distingue aussi en offrant un bel éventail de feux d’artifice Royal et en étant un point de vente Arachides Dépôt, une compagnie québécoise.

En quoi votre entreprise se démarque-t-elle?

« Par nos super employés! », affirme Samantha, en soulignant la qualité et la rapidité du service. Elle mentionne aussi que Chasse et pêche JFS est le seul point de vente de moulée pour animaux entre Saint-Omer et Amqui.

Pourquoi avez-vous choisi d’acquérir cette entreprise?

« On était déjà entrepreneurs avant, mentionne Samantha. On a décidé de se lancer en affaires ensemble. » Jean-François était entrepreneur dans le secteur de la rénovation, alors que Samantha possédait une discothèque. « C’est un nouveau défi pour nous », ajoute Jean-François.

Qu’est-ce que le soutien de la SADC vous a apporté?

Le duo d’entrepreneurs a obtenu un prêt de la SADC dans le cadre du Fonds Stratégie jeunesse, ce qui lui a permis d’augmenter et de diversifier ses stocks. « On a tout rénové l’intérieur. Ça nous a donné l’opportunité d’offrir plus de choses, plus de choix pour nos clients dans le magasin », mentionne Jean-François. « Là, c’est en processus à l’extérieur », poursuit Samantha.

Parlez d’un « bon coup » dont vous êtes particulièrement fiers comme entrepreneurs.

Jean-François et Samantha se disent très fiers de voir leur chiffre d’affaires augmenter grâce à leurs réaménagements et à leurs efforts de diversification.

Quel conseil aimeriez-vous donner à une personne qui souhaite se lancer en affaires dans la Baie-des-Chaleurs?

Jean-François mentionne l’importance de bien se préparer et de bien planifier. Avant de faire le grand saut, le duo d’entrepreneurs a fait appel à un consultant. « On a fait faire une étude de marché et ça nous a vraiment enlignés sur certaines choses, ça nous a vraiment aidés », dit-il. Samantha ajoute qu’il est important d’être prêt à s’investir : « Il faut que tu sois là si tu veux du succès! Il n’y a rien de facile, mais c’est vraiment l’fun quand tu vois que ton entreprise grossit! »

Partager cet article