40 M$ pour aider les petites entreprises touristiques à saisir les opportunités de la relance

 

La FCCQ et le Réseau des SADC et CAE obtiennent 40 M$ pour aider les petites entreprises touristiques à saisir les opportunités de la relance

 

Lors de son passage à la station de ski du Mont-Orford pour le lancement du Projet d’aide aux petites entreprises touristiques l’honorable Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), a annoncé des investissements totalisant 40 millions de dollars consentis à la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et au Réseau des SADC et CAE.

 

Ce projet d’aide à la relance vise à accorder des contributions non remboursables aux petites entreprises touristiques. L’aide financière de DEC leur permettra de réaliser des projets d’investissement pour adapter ou développer leurs produits et leurs services en fonction des besoins de la clientèle.

 

Miser sur les forces de deux partenaires du développement économique régional
Grâce aux deux contributions non remboursables de 20 millions de dollars versées respectivement à la FCCQ et au SADC et CAE en vertu du Fonds d’aide au tourisme de DEC, ce projet d’aide sera déployé sur l’ensemble du territoire québécois grâce à l’union des forces de ces deux partenaires du développement économique régional. Une collaboration qui est déjà bien amorcée, notamment avec la livraison du Programme canadien d’adoption du numérique. Les deux partenaires auront à administrer les 40 M$ du projet pour investir dans les petites entreprises touristiques comme suit : les SADC et CAE bénéficieront de 20 M$ en milieu rural et 20 M$ seront alloués aux chambres de commerce pour les milieux urbains. 

 
Ce projet est complémentaire aux interventions des autres partenaires pour appuyer une industrie touristique lourdement affectée par les conséquences de la pandémie.
 
« Les entreprises et les organisations du secteur touristique sont des acteurs clés pour la vitalité économique de nos régions et des travailleurs d’ici. Grâce à l’aide de 40 millions de dollars annoncée aujourd’hui, la FCCQ et le Réseau des SADC et CAE permettront aux petites entreprises de l’industrie de mieux s’outiller et de bonifier leur offre pour les prochaines saisons touristiques. Notre appui constitue une étape importante dans les efforts de relance pour attirer les touristes canadiens et ceux du monde entier afin que tous puissent découvrir les meilleures expériences touristiques que le Québec et le Canada ont à offrir », précise l’honorable Pascale St-Onge, députée de Brome-Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de DEC.
 
« Les 123 chambres de commerce affiliées et la FCCQ sont au service de la réussite des entreprises du Québec et elles couvrent l’ensemble du territoire. Elles disposent d’un savoir-faire unique pour rassembler les acteurs de développement économique et les mobiliser pour soutenir des projets de relance dans tous les secteurs d’activité. C’est une force en action que d’avoir ce réseau pour concrétiser les projets de relance comme celui que nous réalisons auprès des petites entreprises touristiques. Grâce à ce projet, nous souhaitons aider, avec notre partenaire, le Réseau des SADC et CAE, plus de 1 000 entreprises », explique Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.
 
Les SADC et CAE bénéficient d’une solide expérience terrain en matière de financement et d’accompagnement des entreprises. « Depuis plus de 40 ans, nous agissons localement, dans les régions du Québec. Seulement au cours des 12 dernières années, nous avons investi près de 800 M$ dans les entreprises du Québec par l’entremise de notre réseau. Nous remercions la ministre Ste-Onge et Développement économique Canada pour les régions du Québec pour l’appui qui nous permettra de réaliser ce nouveau projet que nous sommes très enthousiastes de déployer en collaboration avec la FCCQ », ajoute le président du Réseau des SADC et CAE, M. Vallier Daigle.
 

Une aide rapide et ponctuelle qui vient à point
Ce projet arrive à point nommé et tient compte des impératifs du milieu, puisque les aides pourront être octroyées avant la période de forte affluence de la haute saison touristique. Les sommes seront attribuées en cohésion avec les acteurs de l’écosystème de l’industrie touristique afin de favoriser les retombées économiques régionales. Les besoins exprimés sur le terrain sont grands et des projets porteurs ont déjà été ciblés, puisque la date limite pour soumettre les projets arrive très rapidement, soit le 31 mars 2023. 

« Herbes Orford est heureuse de bénéficier du Projet d’aide aux petites entreprises touristique. L’aide financière nous permettra de réaliser notre projet d’aménagement extérieur qui rendra la visite de nos jardins encore plus enrichissante pour nos visiteurs. Nous pourrons ainsi ajouter, entre autres, des plants supplémentaires, aménager des stations de sensibilisation, produire un carnet d’information et créer une nouvelle activité ludique et éducative pour les familles pour la prochaine saison estivale », explique Mme Mélissa Mercier, propriétaire d’Herbes Orford.

PANEL – État des lieux d’un écosystème engagé
À la suite de la conférence de presse, plusieurs acteurs de l’écosystème touristique ont participé à un panel sur l’écosystème touristique. Ces experts sont venus brosser un portrait réaliste de cette industrie résiliente et résolument tournée vers la relance malgré les vastes défis auxquels elle fait face. Ces personnalités ont pris la parole et seront des ambassadeurs du Projet d’aide aux petites entreprises touristiques dans leurs milieux :

• M. Jacques Demers, maire de Ste-Catherine de Hatley, préfet de la MRC de Memphrémagog et président de la Fédération québécoise des municipalités et membre du conseil d’administration de la Fédération canadienne des municipalités. Dans la région de Memphrémagog, il est notamment le président de la Corporation Ski & Golf Mont-Orford

• M. Dave Laveau, directeur général, Tourisme autochtones Québec 

• Mme Annie Langevin, directrice générale, Tourisme Cantons-de-l’Est

• Mme Mélissa Mercier, propriétaire, Herbes Orford

• M. Nicolas Roy, cofondateur et directeur artistique, Mont VR

• Mme Geneviève Vallières, directrice de Mine Capelton

• M. David Martel, directeur du marketing, Voyages Mercedes

• Mme Louise Bourgault, vice-présidente exécutive et directrice générale, Chambre de commerce de Sherbrooke

• M. Réal Desautels, directeur général du CAE Memphrémagog

 

 À PROPOS DE LA FÉDÉRATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUÉBEC (FCCQ)
Grâce à son vaste réseau de près de 123 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE
Les SADC et CAE sont des organismes à but non lucratif qui travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique des régions du Québec. Le Réseau regroupe 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises). Ils comptent plus de 400 professionnels et 600 bénévoles qui soutiennent des projets et des entreprises innovantes pour des collectivités prospères. Chaque année, ils aident et financent plus de 10 000 entreprises et plus de 1 500 projets locaux.  
RESTEZ BRANCHÉS: Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

 

 

RENSEIGNEMENTS 

Laurent Corbeil , Conseiller en communication et attaché de presse, Fédération des chambres de commerce du Québec  | Bureau : 514 844-9571, poste 3206 | Cellulaire : 514 827-3723 laurent.corbeil@fccq.ca 

Christine Pilote, Directrice des communications, Réseau des SADC et CAE 
 Bureau : 581-999-6363  cpilote@sadc-cae.ca 

70 M$ pour accélérer le virage numérique des PME québécoises

70 M$ POUR ACCÉLÉRER LE VIRAGE NUMÉRIQUE DES PME QUÉBÉCOISES
La FCCQ et le Réseau des SADC et CAE s’unissent pour déployer le Programme canadien d’adoption du numérique 

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Réseau des SADC et CAE sont fiers de lancer officiellement le Programme canadien d’adoption du numérique (PCAN) au Québec, en présence de l’honorable Pascale St-Onge, députée de Brome-Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Ce programme, sur quatre ans, permettra de soutenir le virage numérique des petites et moyennes entreprises, notamment pour accroître leur présence en ligne et adopter ou moderniser des technologies numériques. Au Québec, ce sont près de 6 300 microsubventions maximales de 2 400 $ qui sont offertes annuellement aux entreprises admissibles, en plus d’un réseau de 260 conseillers en commerce électronique pour les accompagner dans leur démarche.

Citations 

« Nous devons aider les PME du Canada à rester compétitives dans un monde de plus en plus axé sur le numérique. Le Programme canadien d’adoption du numérique procurera aux entreprises du Québec les outils nécessaires pour vendre en ligne leurs produits et services locaux, faire croître leurs affaires et embaucher des travailleurs. Ce programme livré par nos partenaires le Réseau des SADC et CAE et la Fédération des chambres de commerce du Québec aidera un nombre encore plus grand d’entreprises québécoises et des milieux ruraux à se tailler une place sur les marchés de l’économie numérique. » – L’hon. Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

« Les petites entreprises canadiennes sont résilientes et innovatrices, et notre gouvernement les soutiendra toujours dans leur croissance. Nous savons que la transition vers le numérique est essentielle dans un environnement postpandémique et c’est pourquoi nous avons créé le Programme Canadien d’Adoption Numérique – pour aider à transformer ces briques en clics. Je suis heureuse que ce programme novateur appuie les entreprises québécoises, alors qu’elles étendent leurs services en ligne et offrent l’excellence pour laquelle elles sont reconnues. »   – L’hon. Mary Ng, ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique

« Le Programme canadien d’adoption du numérique s’inscrit dans notre vision d’être un catalyseur de changement pour créer une économie plus innovante, plus concurrentielle et plus durable. Le virage et la numérisation des PME québécoises sont une étape cruciale, particulièrement pour le développement économique des régions. La FCCQ est honorée de piloter ce mandat avec le Réseau des SADC et CAE au Québec. » – Charles Milliard, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec

« Le virage numérique est au cœur des priorités du Réseau des SADC et CAE puisqu’il est essentiel pour garder nos petites entreprises en milieu rural compétitives. Nous sommes donc très heureux de livrer le Programme canadien d’adoption du numérique en collaboration avec la FCCQ. Je suis convaincu que le PCAN aura un impact positif développement économique des régions du Québec. » – Vallier Daigle, président du Réseau des SADC et CAE

« Numériser ses activités améliore grandement les ventes et la fidélisation des clientèles, voilà pourquoi le Programme canadien d’adoption du numérique est une aide essentielle pour les petites entreprises comme la Librairie Le Repère. Les PME ont besoin de conseils neutres et de soutien pour propulser leur virage numérique. »   
– Virginia Houle, co-propriétaire Librairie Le Repère 

  À PROPOS DE LA FÉDÉRATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUÉBEC (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 123 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant, concurrentiel et durable.  

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et 1 000 projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE. 

RESTEZ BRANCHÉS

Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

 

 

RENSEIGNEMENTS 

Laurent Corbeil , Conseiller en communication et attaché de presse, Fédération des chambres de commerce du Québec  | Bureau : 514 844-9571, poste 3206 | Cellulaire : 514 827-3723 laurent.corbeil@fccq.ca 

Christine Pilote, Directrice des communications, Réseau des SADC et CAE 
 Bureau : 581-999-6363  cpilote@sadc-cae.ca 

Ariane Joazard-BélizaireAttachée de presse, Cabinet de la ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec  ariane.joazard-belizaire@pch.gc.ca

Le programme canadien d’adoption du numérique

Le Programme canadien d’adoption du numérique (PCAN) a pour objectif d’aider les PME à prendre le virage numérique, à accroître leur présence en ligne et à numériser leurs activités commerciales. 

Au Québec, la Fédération des chambres de commerce du Québec et le Réseau des SADC et CAE, ont été désignés par le gouvernement fédéral pour accompagner les entreprises dans l’obtention de la subvention Développer vos activités commerciales en ligne qui aide les petites entreprises à tirer parti des possibilités du commerce électronique. 

Le PCAN propose deux actions concrètes pour les PME de toutes tailles et de tous les secteurs d’activités, ayant au moins un employé et au moins eu 30 000 $ de revenus annuels au cours de la dernière année. 

Une équipe de conseillers en commerce électronique à la portée des PME

Le programme propose de l’accompagnement de conseillers pour permettre aux entreprises de toutes les régions administratives de la province de bénéficier d’un service d’accompagnement et faciliter la réalisation d’un diagnostic 360°.

L’octroi des microsubventions de 2 400$ « Développez vos activités commerciales en ligne ».

Le PCAN-Québec offre 6 280 microsubventions par année d’une valeur maximale de 2 400 $ pour aider les entreprises et les entrepreneurs à alléger les coûts liés à la mise en place de projets de commerce électronique afin de favoriser l’élargissement de leur clientèle en ligne.

Apprenez-en davantage sur le programme et commencez le processus de demande de subvention sans tarder en visitant le www.pcan-quebec.ca 

Des investissements recors

Au terme de son exercice 2020-2021, le Réseau des SADC et CAE a investi plus de 160 M$ pour aider plus de 11 000 entreprises et appuyer 2 000 projets collectifs.

 

Québec, le 12 juin 2021 – Dans le cadre de son Assemblée générale annuelle, le Réseau des SADC et CAE dévoile aujourd’hui son bilan annuel historique. Au-delà de 1 000 professionnels et bénévoles de notre Réseau ont redoublé d’efforts durant la crise pour aider plus de 11 000 entrepreneurs touchés par les impacts de la COVID-19 et appuyer 2 000 projets collectifs porteurs dans toutes les régions du Québec.

 

« En ce contexte exceptionnel, nous avons été très actifs pour aider nos entrepreneurs et les collectivités qui en ont le plus besoin. Au-delà du financement, les entrepreneurs ont particulièrement apprécié l’écoute et la compassion des professionnels des SADC et CAE », affirme Vallier Daigle, président du Réseau des SADC et CAE.

 

« Les administrateurs bénévoles du Réseau se sont mobilisés et ont multiplié les sessions de conseil d’administration afin d’accélérer les approbations d’aide et réduire les délais pour les entreprises. Cette synergie d’équipe, nous la partageons avec nos professionnels et nos partenaires, dont Développement économique Canada pour les régions du Québec et la ministre Mélanie Joly », conclut le président du Réseau.

 

 

Des mesures d’urgence efficaces
En juin dernier, rappelons que le gouvernement du Canada, en collaboration avec le Réseau des SADC et CAE, mettait en place le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) pour aider les petites entreprises en région touchées par la COVID-19. Dans le cadre du FARR seulement, les SADC et CAE ont investi 110 M$ cette année.

D’abord, les SADC et CAE ont aidé rapidement les entrepreneurs à passer au travers la crise, principalement en accordant des prêts d’urgence et en offrant de l’aide technique. Plus du double du montant habituel a été investi en prêts aux entreprises des régions cette année.

À titre d’exemple, à l’été 2020, les propriétaires de la boutique de loisirs marins Les vagues, à Havre-Saint-Pierre, ont pu obtenir une contribution financière non remboursable pour diversifier leur offre, grâce à l’appui de la SADC Côte-Nord. « Cette aide financière et les bonnes références de la SADC nous ont permis de trouver des concepteurs de vêtements québécois, de développer un patron zéro déchet et des prototypes, et enfin de fabriquer nos ponchos de plage 100 % locaux », mentionnent les entrepreneurs Jane-Anne et Johney Cormier. On ne sait pas comment on y serait parvenu sans la SADC ! »

De l’aide technique structurante
Pour répondre à la demande des entrepreneurs, un volet d’aide technique structurante a été ajouté en avril à l’offre de service des SADC et des CAE, permettant aux entreprises d’avoir accès à de l’aide spécialisée pour revoir ou consolider les différentes fonctions de leur entreprise : la production, les finances, le marketing, la gestion des ressources humaines, ou encore l’intégration des technologies. On estime qu’en trois mois, plus de 500 entreprises, comme loisirs marins Les vagues, en bénéficieront.  

Des projets pour garder nos villes et nos villages en santé

De plus, cette crise a impacté les cœurs de villes et de villages qui ont été désertés, les commerces étant fermés, les sites et les événements annulés. Les municipalités ont dû mettre en œuvre rapidement des moyens pour garder un peu d’attractivité dans leur milieu. Une grande majorité de ces projets, initiés ou soutenus financièrement par les SADC et les CAE, ont permis de mettre en place des campagnes d’achat local, des sites web de promotion des entreprises et des produits de la région, des stratégies d’attraction touristique ou des activités d’animation. On compte plus de 2 000 projets collectifs mis en place cette année.

 

La pandémie aura été l’occasion de démontrer à nouveau l’agilité, l’efficacité et la pertinence des SADC et des CAE, et ce depuis 40 ans.

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE
Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement els SADC et les CAE.

RESTEZ BRANCHÉS
Suivez le Réseau sur les Facebook,  Twitter

RENSEIGNEMENTS 
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@ciril.qc.ca