Développement économique local: Le gouvernement du Canada réitère son engagement

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL:
Le gouvernement du Canada réitère son engagement envers les SADC et CAE et investit 245 M$

 

Dans le cadre de son congrès annuel, le Réseau des SADC et CAE annonce aujourd’hui, en compagnie de l’honorable Soraya Martinez Ferrada, ministre du Tourisme et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), des nouvelles ententes de contribution de cinq ans entre DEC ainsi que le Réseau et les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) du Québec.

Ces investissements totaux de 245 M$ permettront d’assurer le fonctionnement de nos organisations et de livrer équitablement, à travers les régions rurales et semi-urbaines du Québec, les principales lignes d’affaires des SADC et CAE, soit le développement économique local, l’accompagnement et le financement aux entrepreneurs. Les SADC et CAE renforceront également leurs interventions locales, notamment en accentuant leurs actions pour répondre aux enjeux économiques actuels des entrepreneurs.

« Les régions du Québec rencontrent des défis économiques qui leur sont propres et les SADC et CAE sont là pour les aider à les relever. Nous avons de l’ambition pour nos régions et avec notre principal partenaire d’affaires Développement économique Canada pour les régions du Québec, ainsi qu’en complémentarité avec les partenaires du milieu, nous continuerons à propulser les projets collectifs et d’affaires vers la réussite », affirme Pascal Harvey, président-directeur général du Réseau des SADC et CAE.

 

Des investissements ciblés pour répondre aux enjeux des entrepreneurs

Ce nouvel accord conclu avec le gouvernement du Canada, permettra aux SADC et CAE de créer de nouveaux produits financiers pour aider les entrepreneurs à répondre à leurs enjeux économiques prioritaires, tels que la transition verte et numérique ainsi qu’aux défis reliés au transfert d’entreprise et à l’entrepreneuriat jeunesse.

 

Du financement pour renforcer nos interventions locales et compter sur un vaste Réseau d’expertise national

Chaque SADC et CAE aura accès à des fonds supplémentaires de 335 000 $ pour accentuer ses interventions en développement économique local et en aide technique aux entrepreneurs. Une enveloppe sera aussi allouée au Réseau, afin de renforcer son rôle-conseil et d’offrir plus de services aux 67 SADC et CAE, notamment par l’embauche de nouvelles ressources partagées et un appui accru dans l’optimisation de leurs processus d’affaires.

« Les SADC et CAE font une réelle différence dans nos collectivités et nos entreprises partout au Québec. DEC est fier de pouvoir compter sur le Réseau et ses membres, véritables partenaires clés, pour la prospérité de nos régions et de leurs entreprises depuis maintenant 29 ans. Bravo aux professionnel.le.s et bénévoles de vos organismes qui veillent de si près aux besoins de l’écosystème entrepreneurial québécois. »  L’honorable Soraya Martinez Ferrada, ministre du Tourisme et ministre responsable de DEC

En somme, ces nouvelles ententes permettront aux SADC et CAE de poursuivre leur mission au sein de leurs milieux tout en comptant sur l’expertise d’un vaste Réseau national au bénéfice des collectivités et des entrepreneurs. Une action compétente, personnalisée et humaine qui contribue véritablement au développement, au succès et ultimement à la survie des entreprises, comme en témoigne Pascale St-Amand, propriétaire de la Crèmerie du Potager à Rivière-du-Loup : « J’ai trouvé du financement à la SADC, mais surtout, j’ai pu compter sur un accompagnement bienveillant. J’ai été impressionnée par la vision globale de ma conseillère, Sylvie, qui a su m’ouvrir une foule de pistes de solutions pour mon projet d’affaires. »

 

Quelques impacts des SADC et CAE au sein de l’économie québécoise

Les investissements au sein des SADC et CAE rapportent ! Selon une étude réalisée par Aviseo Conseil pour la période 2019 à 2023, les SADC et CAE ont engendré une augmentation du PIB réel du Québec de 458 M$ dont 85 M$ découlent de nos investissements en prêts et 273 M$ sont générés par l’augmentation du taux de survie après cinq ans des entreprises accompagnées par les SADC et CAE. Rappelons qu’une étude de Statistique Canada démontre que ce taux de survie des entreprises est plus du double chez nos clientèles.

 

À propos du Réseau des SADC et CAE

Le Réseau des SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) regroupe 57 SADC et 10 CAE qui travaillent depuis plus de 35 ans au développement économique de leur collectivité. Ce sont plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et 1 000 projets de développement économique local. www.sadc-cae.ca

Suivez le Réseau sur Facebook,

Le Programme de développement des collectivités (PDC)

Ce programme pancanadien soutient le développement économique local et renforce la capacité des collectivités à réaliser leur plein potentiel de façon durable. Ce programme a comme principaux objectifs :

  • la stabilité, la croissance économique et la création d’emplois;
  • des économies locales diversifiées et concurrentielles en milieu rural;
  • le développement de collectivités durables.

Par ce programme, DEC soutient financièrement les SADC et CAE qui travaillent au développement des collectivités dans les régions du Québec.

RENSEIGNEMENTS
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@sadc-cae.ca

Nouvelle nomination

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Jean Laroche devient président du Réseau des SADC et CAE

Québec, le 5 juillet 2024 – Monsieur Jean Laroche, président du CAE (Centre d’aide aux entreprises) Laprade Trois-Rivières et représentant de la Mauricie et du Centre-du-Québec, succède à Monsieur Vallier Daigle à titre de président du conseil d’administration du Réseau des SADC et CAE.
Président de son CAE depuis 2016, il incarne bien les valeurs du Réseau et sa vision du développement économique des régions rurales et semi-urbaines du Québec est alignée sur celles de ses confrères et consœurs bénévoles, qui œuvrent à la prise en charge des milieux par les milieux.
Déjà actif depuis 2021 à titre d’administrateur au Réseau, Monsieur Laroche est détenteur d’un baccalauréat en administration des affaires, ainsi qu’un D.E.S.S. en gestion – commerce électronique de HEC Montréal. Il compte plus d’une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine de la recherche marketing. Monsieur Laroche a fondé Cible Recherche et est président du conseil et chef de la direction de cette même firme.
Son arrivée à la présidence du conseil d’administration du Réseau coïncide avec la mise en place d’une planification stratégique, dont la résultante sera la création d’un plan d’action quinquennal livré dès cet automne. Un chantier de gouvernance sera aussi initié afin de moderniser celle déjà en place au sein de l’organisation.

Monsieur Laroche travaillera en étroite collaboration avec Pascal Harvey, président-directeur général du Réseau et porte-parole officiel de l’organisation : « Je suis heureux de pouvoir compter sur l’expertise de M. Laroche en cette année de changements majeurs au sein de notre organisation. Nous travaillerons main dans la main avec nos membres et le conseil d’administration, pour concevoir et mettre en œuvre avec transparence et collaboration notre nouvelle planification stratégique. », affirme monsieur Harvey.

Quelques impacts des SADC et CAE au sein de l’économie québécoise

Les investissements au sein des SADC et CAE rapportent ! Selon une étude réalisée par Aviseo Conseil pour la période 2019 à 2023, les SADC et CAE ont engendré une augmentation du PIB réel du Quebec de 458 M$ dont 85 M$ découlent de nos investissements en prêts et 273 M$ sont génères par l’augmentation du taux de survie des entreprises.

Rappelons qu’une étude de Statistique Canada démontre que le taux de survie moyen après cinq ans des entreprises accompagnées par une SADC ou un CAE durant les quatre dernières années est plus que le double de celles qui ne le sont pas.

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Le Réseau des SADC et CAE  regroupe 57 SADC et 10 CAE qui travaillent depuis plus de 35 ans au développement économique de leur collectivité. Ce sont plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et 1000 projets de développement économique local.

Développement économique Canada appuie les SADC et CAE 

Suivez le Réseau sur les Facebook,

RENSEIGNEMENTS
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@sadc-cae.ca

NOUVELLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros.

PRÈS D’UN DEMI -MILLIARD DE DOLLARS EN RETOMBÉES AU SEIN DE L’ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE.

Québec, le 12 février 2024 – Le Réseau des SADC et CAE dévoile aujourd’hui une nouvelle étude économique réalisée par Aviseo démontrant l’impact important des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et des Centres d’aide aux entreprises (CAE) sur la vitalité économique du Québec pour les exercices financiers 2019 à 2023. Depuis 2019, les SADC et CAE ont engendré près d’un demi-milliard de dollars en retombées économiques. De plus, ces retombées représentent des revenus de 212 M$ dans le portefeuille des gouvernements.

Le directeur général du Réseau, monsieur Pascal Harvey, se dit très fier de ces résultats dont les retombées sont bénéfiques tant pour la population, que pour les entreprises et le gouvernement : « Les 67 SADC et CAE contribuent à l’augmentation des investissements, de la productivité et du taux de survie des entreprises. Œuvrant dans les régions du Québec, ils constituent un rouage majeur dans tout l’écosystème québécois et contribuent au bien-être économique de tous. Félicitations à nos 400 professionnels et plus de 600 bénévoles. »

« Notre gouvernement s’est engagé à soutenir la croissance des entreprises canadiennes et à diversifier l’économie des communautés. C’est pourquoi je suis particulièrement fière que DEC appuie les SADC et les CAE du Québec, dont le soutien entraîne un impact positif et concret dans toutes les régions du Québec. Avec cette collaboration, nous permettons aux PME de jouer un rôle majeur dans la croissance de l’ensemble de nos communautés. Bravo à tout le Réseau pour l’exceptionnel travail accompli. Ensemble et tournés vers l’avenir, nous repartons plus forts et plus résilients », ajoute l’honorable Soraya Martinez Ferrada, ministre du Tourisme et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec.


FAITS SAILLANTS DE L’ÉTUDE :

Un impact sur l’augmentation du PIB

Les investissements des SADC et CAE ont permis une augmentation du PIB réel du Québec de 458 M$ :

  • 185 M$ découlent de nos investissements en prêts.
  • 273 M$ sont générés par l’augmentation du taux de survie des entreprises.

Un impact sur les revenus des gouvernements de 212 M$

Les impacts des SADC et CAE ont des effets économiques et fiscaux sur l’ensemble des populations, tant les ménages que sur les entreprises et le gouvernement et contribuent au bien-être de la population. Les revenus générés pour les entreprises sont de 104 M$ et ceux des ménages 296 M$.

  • 92 M$ sont générés sur les recettes fiscales du gouvernement grâce aux investissements découlant des prêts octroyés par les SADC et CAE.
  • 120 M$ sont générés en revenus gouvernementaux grâce à l’impact des SADC et CAE sur la hausse du de la survie des entreprises.

Rappelons que selon une étude de Statistique Canada, le taux de survie moyen après cinq ans des entreprises ayant été accompagnées par une SADC ou un CAE durant les quatre dernières années est plus que le double que celles qui ne le sont pas.

Trois lignes d’affaires complémentaires et des champs d’expertise en phase avec les ambitions du Québec

Les SADC et CAE livrent trois lignes d’affaires : développement économique local, accompagnement et financement aux entreprises. De plus, les SADC et CAE développent différents champs d’expertise pour bien répondre aux enjeux de leurs milieux. L’impact du développement économique local des SADC et CAE contribue à la stabilité des entreprises, améliore leur compétitivité, favorise la création d’emploi et la rétention des populations au sein des régions du Québec. Nous contribuons significativement à :

Nous contribuons significativement à :

La transition écologique pour une économique durable – Les SADC et CAE sont très actifs en développement durable et on investit plus de 10 M$ au cours de la dernière année pour accélérer le virage vert des petites entreprises.

La relève entrepreneuriale pour assurer les transferts – Notamment grâce au programme Stratégie jeunesse par lequel ins ont investi. 165 millions au cours des 26 dernières années auprès de 14 000 jeunes.

L’entrepreneuriat féminin ou le flexipreneuriat – Les SADC et CAE développement actuellement un projet spécifique pour soutenir les entrepreneurs dont le projet est à temps partiel. Il s’agit d’un phénomène en croissance au Québec, alors que peu d’organisations soutiennent cette clientèle.

À PROPOS DE L’ÉTUDE

La firme Aviseo a été mandatée par le Réseau afin d’analyser des données qui proviennent d’agences statistiques reconnues, du transfert d’informations détenues par le Réseau sur ses activités, de publications révisées par les pairs ainsi que de documents publics. Le modèle d’équilibre général calculable (EGC) a été utilisée dans le cadre de cette étude.

Principalement l’étude analyse les impacts reliés aux prêts des SADC et CAE ainsi qu’à l’augmentation de la productivité des entreprises et à l’augmentation de leur taux de survie généré par leur accompagnement. Les données ne prennent pas en considération divers programmes livrées par les SADC et CAE comme, le Fonds d’aide et de relance régional, le Programme d’aide aux petites entreprises touristiques, le Programme Canadien d’adoption du numérique et la mesure d’intervention locale.

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et les 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et 1 500 projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE.

NOUVEAU FLEXIPRÊT POUR LES FEMMES ENTREPRENEURES

Shawinigan, le 8 janvier 2024 – En présence de l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie du Canada et député de Saint-Maurice-Champlain, le Réseau des SADC et CAE du Québec et la SADC Shawinigan annoncent aujourd’hui la mise en place du projet d’expérimentation, Flexiprêt pour les femmes, qui vise à offrir de l’accompagnement et du financement adapté aux flexipreneures, soit les femmes entrepreneures à temps partiel des régions du Québec.

Au nom de l’honorable Marcia Ien, ministre de Femmes et Égalité des genres et de la Jeunesse, Monsieur Champagne, a affirmé son soutien au projet et l’investissement de 296 000 $ sur trois ans pour en assurer le déploiement. En plus de l’accompagnement, au total, plus de 1,5 M$ seront investis par les 11 SADC et CAE participants afin d’offrir des prêts aux flexipreneures.

Le directeur général du Réseau des SADC et CAE, monsieur Pascal Harvey, souligne l’importance de la mise en place d’un projet spécifique pour cette clientèle : « Les petites entreprises sont au cœur de l’économie des régions et plusieurs, surtout celles à propriété féminine, voient le jour sous forme de projet à temps partiel. Il est temps de mettre en lumière cette forme d’entrepreneuriat et d’offrir des mesures flexibles et adaptées à cette réalité. »

Un projet pour faire grandir leurs rêves à leur façon

Le projet d’expérimentation Flexiprêt pour les femmes mobilise l’expertise de 11 SADC et CAE de partout au Québec. Inspirés d’une étude sur l’entrepreneuriat féminin réalisée par la SADC de Shawinigan et en ouvrant le dialogue avec les flexipreneures, ils développeront des activités d’accompagnement pour des centaines de femmes de divers horizons, en plus d’offrir du financement à des conditions avantageuses.

Flexiprêt pavera aussi la voie à une meilleure viabilité des entreprises détenues par des femmes, ce qui créera en retour croissance, innovation et productivité, procurant ainsi des avantages économiques et sociaux plus importants au Québec. Tout au long de ce projet, des données quantitatives et qualitatives seront cumulées, afin d’établir des constats et des recommandations pour faire lever les obstacles rencontrés par les flexipreneures tout au long de leur parcours entrepreneurial.

Le flexipreneuriat : un phénomène en croissance

Le flexipreneuriat est un phénomène en croissance au Québec, et a connu une plus forte augmentation chez les femmes au cours des dernières années. Selon les plus récentes données du Global Entrepreneurship Monitoring, 72,3% des entrepreneurs émergeants au Québec œuvrent à temps partiel.

Rappelons que le terme flexipreneure a été créé par la SADC Shawinigan pour décrire une personne qui mène des activités entrepreneuriales à temps partiel tout en jonglant avec une autre occupation, comme un emploi ou des études. Le terme a été inspiré par les données d’une étude de la SADC qui démontrait que les femmes ne se reconnaissaient pas dans la définition typique du terme entrepreneur au Québec. C’est aussi pour cette raison qu’elles hésitent à demander de l’accompagnement et du financement.

Citations

« Promouvoir la participation du plus grand nombre de femmes à notre économie n’est pas seulement la bonne chose à faire, il s’agit de la chose intelligente à faire. C’est pourquoi notre gouvernement est fier de soutenir la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) Shawinigan dans la mise en place de ce projet ambitieux. En plus d’assurer la pleine participation des femmes entrepreneures à notre économie en leur offrant les meilleurs outils possibles pour prospérer et s’épanouir, il participe à encourager l’innovation au cœur même de la Mauricie. »

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie 

« Notre gouvernement s’est engagé à soutenir les femmes pour qu’elles prennent davantage leur place dans l’économie canadienne. Je suis donc extrêmement fière de l’appui de DEC aux SADC et aux CAE du Québec pour la mise en place du projet pilote Flexiprêt. Celui-ci permettra aux femmes de réaliser leur rêve d’être entrepreneure tout en donnant le meilleur d’elles-mêmes. Grâce à cet appui, nous leur permettons de jouer un rôle majeur dans la croissance de nos régions. »

L’honorable Soraya Martinez Ferrada, ministre du Tourisme et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)

« Nous sommes fiers aujourd’hui de lancer ce projet pilote national en partenariat avec le Réseau des SADC et CAE du Québec. Le travail que nous avons réalisé depuis 2015 afin de mieux comprendre les enjeux des femmes entrepreneures nous permettra de mieux adapter nos services et notre financement et d’aider ces femmes à réaliser leur rêve entrepreneurial. Nous espérons grandement qu’au terme de notre projet pilote, nous pourrons éventuellement partager notre expertise et développer une offre de services sur mesure partout au Québec. »

Simon Charlebois, directeur général, Société d’aide au développement des collectivités Shawinigan

SADC et CAE participants

–        CAE Haute-Yamaska et région

–        CAE Montmagny-L’Islet

–        SADC Charlevoix, Côte-de-Beaupré, Île d’Orléans

–        SADC Chibougamau-Chapais

–        SADC Côte-Nord

–        SADC de l’Amiante

–        SADC de la Neigette

–        SADC des Îles-de-la-Madeleine

–        SADC Maskinongé

–        SADC Shawinigan

–        SADC Vallée de la Batiscan

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et les 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs.es et 1 500 projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs.es un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins.

 

Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE.

À PROPOS DE LA SADC SHAWINIGAN

La SADC Shawinigan est un organisme à but non lucratif qui a été fondé en 1984. Elle a comme mission de mettre en œuvre, de gérer ou de soutenir des projets pour favoriser le développement économique et social de sa collectivité.

– 30 –

 

RENSEIGNEMENTS 

Amélie Racette, Coordonnatrice Flexiprêt pour les femmes | Tél. : 819 537-5107 p.220 | aracette@flexipreneur-e.ca

Soutenir l'entrepreneuriat féminin à temps partiel, les flexipreneures des régions du Québec.

Webinaire : Comment réussir la relève ou le transfert de son entreprise

Visionnez le webinaire diffusé en direct le 26 octobre dernier. Plusieurs entrepreneurs et intéressés ont pu y découvrir des outils à mettre en place pour réussir la relève ou le transfert d’une entreprise. Curieux? Écoutez, dès maintenant des experts sur des cas concrets. 
1
2
3
4

 

Richard Quinn
Directeur principal, Transfert d’entreprise Mouvement Desjardins

Richard Quinn est un passionné de la finance qui aime travailler directement sur le terrain auprès des chefs d’entreprise. Il se distingue par son approche humaine et accorde beaucoup d’importance à l’écoute et à la compréhension de la personne qui se trouve derrière chaque entrepreneur.

Il possède une expérience de 25 ans comme banquier, en financement d’entreprises, et œuvre exclusivement dans le créneau du transfert d’entreprise depuis le milieu des années 2000. Il est un précurseur au Québec en financement structuré spécifique aux transactions de transfert d’entreprises, ayant piloté de nombreuses transactions dans divers secteurs d’activités et régions du Québec. Il dirige actuellement le Groupe transfert d’entreprise chez Desjardins. 

Alexandre Ollive
Directeur général du CTEQ

Nommé directeur général du CTEQ en décembre 2021, Alexandre Ollive est reconnu pour son leadership rassembleur et innovant. Avec près d’une cinquantaine de ressources dédiées à soutenir la pérennité des entreprises dans les 17 régions du Québec, Alexandre a permis au CTEQ, par sa vision du repreneuriat, de générer une croissance importante du nombre de transferts d’entreprises tout en créant des partenariats stratégiques générateurs de croissance dans l’écosystème entrepreneurial du Québec. Ayant évolué dans le domaine public, municipal et économique, M. Ollive a accumulé plus de 20 ans d’expérience au service de l’économie du Québec. Impliqué dans de nombreuses causes, il a depuis toujours dédié ses actions au service des clientèles qu’il dessert.

 

Benoit Cochet
Directeur général de la SADC Antoine-Labelle

M. Cochet occupe le poste de directeur général de la SADC d’Antoine-Labelle depuis les 15 dernières années. L’organisation accompagne le transfert de plus d’une centaine d’entreprises annuellement dans la MRC d’Antoine Labelle. Auparavant conseiller aux entreprises à la SADC, M. Cochet cumule une longue feuille de route en accompagnement aux PME, notamment en relève et en transfert d’entreprise. Il est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires et d’une maîtrise en gestion des coopératives et développement local de l’Université de Sherbrooke. Il a à cœur le développement économique et l’aide concrète aux PME de sa région. Il a d’ailleurs réalisé plusieurs projets porteurs, dont la mise en place d’un service d’accompagnement personnalisé en transfert d’entreprise au sein de la SADC depuis 2014 et la création de la Maison de l’Entrepreneur dans la MRC Antoine-Labelle.

 

Sébastien Côté, Entrepreneur
Groupe Léon Grenier

Sébastien Côté vous raconte non pas une, mais deux histoires de relève à succès. Après avoir passé 8 années comme employé chez Bombardier aéronautique à Mirabel, il choisit de venir s’installer à Mont-Laurier. C’est en 2012 qu’il décide de faire le grand pas et de faire l’acquisition de l’entreprise JLP Bélanger, aujourd’hui devenue Espace JLP, que se spécialise dans la ventilation, le chauffage et la climatisation. Bien accompagné par différents partenaires, dont la SADC et Desjardins, il traverse avec succès les étapes d’achat et de vente de son entreprise. Au cours de son parcours, il réussit à faire prospérer l’entreprise de façon remarquable, ayant fait plus que tripler le chiffre d’affaires de celle-ci. Sept ans plus tard, il décide de vendre son entreprise et de se lancer dans une nouvelle aventure d’acquisition en devenant copropriétaire de Groupe Léon Grenier, une entreprise se spécialisant principalement dans la vente de pièces automobiles et de pièces de machineries forestières. Voyez comment devant le potentiel d’une entreprise, Sébastien Côté est passé du rêve à la réalité avec succès.

 

 

 

ANIMATEUR

Pascal Harvey, Directeur général du Réseau des SADC et CAE

Pascal Harvey est directeur général du Réseau des SADC et CAE depuis près de trois ans. Ses différentes implications et ses 20 ans d’expérience au sein de la SADC de Charlevoix font de lui un acteur clé au sein de l’écosystème du développement économique local au Québec. Communicateur dans l’âme, son sens de l’écoute et son leadership sont des atouts qui contribuent fortement à l’essor de notre vaste réseau composé de 67 SADC et CAE et regroupant plus de 400 professionnels et 600 bénévoles de toutes les régions du Québec. Pascal possède une solide expérience en communication stratégique et politique puisqu’il a occupé par le passé des postes de conseiller politique et d’attaché de presse. 

RESTEZ BRANCHÉS: Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

La FCCQ et le Réseau des SADC et CAE aident 1 040 petites entreprises touristiques à saisir les opportunités de la relance

La FCCQ et le Réseau des SADC et CAE aident 1 040 petites entreprises touristiques
 
 La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Réseau des SADC et CAE en compagnie de l’honorable Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique du Canada pour les régions du Québec (DEC), et de madame Rachel Bendayan, députée d’Outremont et secrétaire parlementaire du ministre du Tourisme et ministre associée des Finances, ont pris part au dévoilement d’annonces en lien avec le Fonds d’aide au tourisme (FAT) incluant le bilan du Projet d’aide aux petites entreprises touristiques soutenu par DEC dans le cadre du FAT. 
 
Une aide qui a voyagé!
Au total, 1 040 entreprises touristiques des milieux ruraux et urbains de toutes les régions du Québec ont pu bénéficier de contributions non remboursables pour bonifier leurs installations et adapter ou développer leurs produits et leurs services aux besoins de la clientèle. L’appui aux petites entreprises était fait en concertation et en complémentarité avec les partenaires du secteur sur le terrain. Dans le cadre du Projet, sur les 1 040 entreprises aidées, 279 petites entreprises touristiques détenues ou dirigées par des femmes et 44 petites entreprises touristiques détenues ou dirigées par des membres des Premières Nations ont été soutenues.
 
Prêts pour la saison touristique!
Toutes les régions et tous les secteurs de l’industrie touristique ont reçu un coup de pouce pour réaliser un ou des projets avant la saison touristique : les secteurs de la restauration, de l’hébergement, des arts et des loisirs ou encore de transport touristique et autres ont notamment bénéficié d’une contribution. Au nombre des projets soutenus, il y a, par exemple, des projets d’installation de supports à vélo dans un café longeant une piste cyclable touristique, l’augmentation de places dans une cabane à sucre, l’ajout de panneaux d’identification dans une ferme brassicole, la bonification d’un parcours patrimonial religieux aux abords du fleuve et plus d’un millier d’autres projets qui donnent encore plus d’outils aux entrepreneurs touristiques pour attirer les visiteurs chez eux!
 
Une livraison rapide et efficace
Le projet d’aide a été livré sur l’ensemble du territoire québécois grâce à l’union des forces de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et du Réseau des SADC et CAE. Il s’agissait d’une deuxième collaboration d’envergure pour les deux réseaux qui ont déjà travaillé ensemble sur le Programme canadien d’adoption du numérique.  
 
« Notre gouvernement continue d’être présent pour les entreprises et les organismes du secteur du tourisme pour assurer leur relance. Grâce au soutien de DEC, ce sont 36,5 M$ qui ont été investis au total dans des petites entreprises partout au Québec sous la forme de contributions non remboursables. Les investissements ont été réalisés dans un court laps de temps, soit au cours du premier trimestre de l’année, afin que les entrepreneurs puissent profiter pleinement de la saison touristique à venir. Chaque dollar investi créera des retombées de plus du double » explique l’honorable Pascale St-Onge.
 
« Grâce à leur agilité et à leur connaissance fine du terrain, les SADC et CAE ont identifié rapidement, en collaboration avec les acteurs touristiques de leur milieu, divers types d’entreprises dans les régions du Québec. La diversité des 665 entreprises touristiques aidées par notre réseau est fidèle au portrait de l’écosystème touristique régional. Nous sommes fiers d’avoir participé à la relance de ce secteur dont la vitalité est clé dans le développement économique de nos régions », ajoute le directeur général du Réseau des SADC et CAE, M. Pascal Harvey.
 
« L’administration de ce type de Projet correspond pleinement à la mission de développement économique de la FCCQ et de ses chambres de commerce affiliées. En plus des retombées directes et indirectes dont bénéficieront toutes les régions, ce sont plusieurs milliers d’emplois qui sont préservés et les projets soutenus en créeront plusieurs centaines d’autres assurant la vitalité du secteur pour les saisons à venir. Les Chambres ont effectué un travail de démarchage extraordinaire pour faire connaitre le Projet en milieux urbains et soutenir les entrepreneurs. Nous sommes honorés d’avoir pu participer, avec le réseau des SADC-CAE, à la livraison d’un Projet aussi porteur», explique Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

 

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Grâce à son vaste réseau de près de 123 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

À propos du Réseau des SADC et CAE
Les SADC et CAE sont des organismes à but non lucratif qui travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique des régions du Québec. Le Réseau regroupe 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises). Ils comptent plus de 400 professionnels et 600 bénévoles qui soutiennent des projets et des entreprises innovantes pour des collectivités prospères. Chaque année, ils aident et financent plus de 10 000 entreprises et plus de 1 500 projets locaux.


Contacts média :  

Vicki Ng-Wan
Vice-présidente, Communication,
Fédération des chambres de commerce du Québec 
vicki.ng-wan@fccq.ca 
Bureau : 514 844-9571, poste 3335

Christine Pilote 
Directrice des communications, 
Réseau des SADC et CAE 
cpilote@sadc-cae.ca 
Bureau : 581 999-6363

 

Faites rayonner les régions et ses projets innovants aux Prix initiatives circulaires

Faites rayonner les régions et ses projets innovants aux Prix initiatives circulaires

 
Les Prix initiatives circulaires sont de retour sur la plateforme de référence Québec Circulaire pour une 4e édition. C’est le moment de soumettre les projets les plus innovants et inspirants de votre région, afin de démontrer tout le dynamisme du territoire et de faire briller nos organisations locales.
En cours jusqu’au 24 septembre 2023, les Prix initiatives circulaires mettent de l’avant les meilleures innovations circulaires au Québec : celles qui redéfinissent nos modèles d’affaires, nos façons de produire et de consommer pour préserver les ressources et accélérer le passage à l’économie circulaire.
 
Qu’est-ce qu’une initiative circulaire ?
En résumé, pour s’inscrire en économie circulaire, une initiative doit permettre de :
  • Réduire la quantité de ressources vierges consommées;
  • Intensifier l’usage des produits et de leurs composants et/ou allonger leur durée de vie;
  • Donner une nouvelle vie aux ressources.
En plus d’un vote du public qui élira des initiatives coup de cœur dans toutes les régions du Québec, un jury récompensera six initiatives lauréates parmi les projets soumis selon les catégories suivantes : 
  • Organisation en démarrage ; 
  • Petite entreprise ; 
  • Moyenne et grande entreprise ; 
  • Municipalité, institution et gouvernement ; 
  • OBNL et coopérative ; 
  • Projet multiacteur et recherche-action.

Partenaires et jury 2022

RECYC-QUÉBEC est partenaire majeur de la plateforme Québec Circulaire et des Prix 2023. 
Cascades, Éco Entreprises Québec, le CERIEC et le RRECQ sont partenaires associés et s’ajoutent au jury. Le Réseau des SADC et CAE, le Fonds Écoleader, le réseau Synergie Québec et la Ville de Montréal sont partenaires de diffusion de la campagne.
Pour information supplémentaire, visitez QuebecCirculaire.org
 
Une initiative en économie circulaire peut être un produit, un service, une stratégie d’affaires ou encore une forme innovante de collaboration avec une autre organisation, incluant au moins une des 12 stratégies d’économie circulaire.
La cartographie d’initiatives locales en économie circulaire répertorie de plus de 300 projets inspirants à découvrir. Toute organisation basée au Québec peut mettre à jour ou ajouter ses initiatives pour participer aux Prix 2023. 
 
  (1)Définition du Pôle québécois de concertation sur l’économie circulaire tirée de Québec Circulaire.

À propos de l’économie circulaire

L’économie circulaire est un système de production, d’échange et de consommation qui vise à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités . 

À propos de Québec Circulaire

Créé en 2018, Québec Circulaire a pour mission de fédérer la variété d’initiatives, d’outils et d’expertises actuellement dispersées et qui se multiplieront au cours des prochaines années. C’est la plateforme de référence pour accélérer la transition vers l’économie circulaire au Québec. quebeccirculaire.org 

CONTACT

Pour toute question concernant les Prix initiatives circulaires, n’hésitez pas à contacter :

Émilie Chiasson, Conseillère en communication CERIEC | ÉTS et animatrice de la plateforme QuébecCirculaire.org | emilie.chiasson@etsmtl.ca 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les SADC et CAE sont des organismes à but non lucratif qui travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique des régions du Québec. Le Réseau regroupe 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises). Ils comptent plus de 400 professionnels et 600 bénévoles qui soutiennent des projets et des entreprises innovantes pour des collectivités prospères. Chaque année, ils aident et financent plus de 10 000 entreprises et plus de 1 500 projets locaux.  
RESTEZ BRANCHÉS: Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

RENSEIGNEMENTS 

Christine Pilote, Directrice des communications, Réseau des SADC et CAE 
 Bureau : 581-999-6363  cpilote@sadc-cae.ca 

Le Réseau dévoile les 14 lauréats de prix Coup de cœur Flexipreneur

 

DÉVOILEMENT DES LAURÉATS DU NOUVEAU PRIX COUP DE CŒUR RÉGIONAL FLEXIPRENEUR
Le Réseau des SADC et CAE dévoile les 14 lauréats de prix Coup de cœur régional Flexipreneur offert pour la deuxième fois cette année dans le cadre de la 25e édition du Défi OSEntreprendre, afin de mettre en valeur des modèles d’entrepreneurs à temps partiel inspirants. Les lauréats se sont mérité un prix de 500 $ et seront présentés sur les plateformes numériques du Réseau des SADC et CAE tout au long de l’année.
En collaboration avec le Défi OSEntreprendre, tous les finalistes régionaux des catégories officielles du volet Création d’entreprise ont été invités à déposer leur candidature au prix Coup de cœur Flexipreneur. En tout, 486 candidats ont été rencontrés par un jury dédié à ce prix dans chacune des régions participantes.
 

Rappelons que selon les récentes données du Global Entrepreneurship Monitor, 82,7% des femmes et 80,5% des hommes entrepreneurs émergents, combinent leurs activités entrepreneuriales avec un emploi. Fait important, selon une étude menée par la SADC Shawinigan auprès d’entrepreneurs à temps partiel, la moitié des répondants ne se reconnaissent pas dans la définition de l’entrepreneur mise de l’avant au Québec, surtout au niveau de la prise de risque et du grand nombre d’heures travaillées. 

La SADC Shawinigan a donc créé le terme Flexipreneur, un nom auquel ils se reconnaissent davantage. 

 
 
LES LAURÉATS
En plus de leur entreprise, ils ont un emploi à temps partiel ou même à temps plein, ils combinent plusieurs activités à la fois, certains sont en congé parental ou s’occupent d’un proche, mais ils sont surtout très dynamiques.  Voici nos 14 lauréats Flexipreneurs 2023 !

1-Camille Therrien-Tremblay, Microcommerce LlB / Bas-Saint-Laurent

2-Vicky Maltais et Patrick Prévost, Exode en nature/ Saguenay-Lac-Saint-Jean

3- Martin Savoie, Bruno Bilodeau et Annick Veillette, Groupe BMA s.e.n.c. Village Viking Hóp – Charlevoix / Capitale-Nationale

4-Roxane Gagnon, Lopin urbain / Mauricie

5-Philippe St-Pierre, Nouveau Cycle/ Estrie

6- Guillaume Lavoie, Cabane des jumeaux / Outaouais

7- Janie Lavoie et Debuysscher Gauthier, Mille et une branches / Abitibi-Témiscamingue

8-Frédéric Liévin, Instinct nomade/ Côte-Nord

9-Mélanie Bélanger, Multi Soins MLB/ Nord-du-Québec 

10- Andrée-Anne Giasson, Gabrielle Hélène Coulter, Emilie Landry-Therriault, École de danse de Gaspé / Gaspésie-Les-Îles-de-la-Madeleine

11-Annie Demers, Croque Lupin / Chaudière-Appalaches 

12- Guillaume Saladin,  Forêt Ô Cascades, Rawdon / Launaudière

13- Donnay Fleury Nahimana, Café des Hautes Collines inc. / Laurentides

14- Marie-Claude Parenteau, À Bâbord / Centre-du-Québec

ENTREPRENEURS EN RÉGION : UNE OFFRE EXCLUSIVE POUR VIVRE UN SÉJOUR INTENSIF

ENTREPRENEURS EN RÉGION : UNE OFFRE EXCLUSIVE POUR VIVRE UN SÉJOUR INTENSIF À L’ÉCOLE D’ENTREPRENEURSHIP DE BEAUCE 
Le Réseau des SADC et CAE est fier de s’associer à l’École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB) pour offrir à des entrepreneurs clients des SADC et CAE de toutes les régions du Québec le Séjour intensif – Décider à tarif réduit.
Grâce au soutien de la Fondation de la Famille Lemaire et du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, le coût du séjour, d’une valeur de 2 200 $, leur est offert à seulement 500 $. Ce sont une trentaine d’entrepreneurs sélectionnés qui seront rassemblés, les 25 et 26 septembre prochains, à l’EEB, située à Saint-Georges de Beauce dans la région de Chaudière-Appalaches. Les repas et l’hébergement leur étant fournis, ils pourront se concentrer sur un grand objectif : apprendre!  
« Notre Réseau, ainsi que les 67 SADC et CAE, souhaitent offrir à leur clientèle cette occasion de vivre un moment privilégié, d’arrêt pour réfléchir et surtout pour mieux repartir dans l’action. Depuis plus de 40 ans, nous accompagnons les PME, qui sont les moteurs de notre économie, et nous savons combien ces moments sont enrichissants. Merci à l’École d’Entrepreneurship de Beauce pour cette opportunité unique. » exprime Pascal Harvey, directeur général du Réseau des SADC et CAE 
 
« L’EEB se réjouit d’accueillir des entrepreneurs issus de toutes les régions du Québec, à l’instar de la SADC ou du CAE qui favorise le développement des collectivités. Nous avons à cœur l’accompagnement des entrepreneurs en croissance dans leurs projets innovants et stimulants pour nos régions. En plus d’être un antre de formation, nous sommes aussi un réseau d’affaires qui se donne comme mission de collaborer avec toutes les initiatives percutantes pour promouvoir la prospérité de nos entreprises québécoises. » affirme Isabelle Le Ber, Présidente et directrice générale de l’École d’Entrepreneurship de Beauce
 
INSCRIPTION ET CRITÈRES D’ADMISSIBILITÉS 
Les entrepreneurs ont jusqu’au 9 juin pour déposer leur candidature via le formulaire d’inscription au www.sadc-cae.ca
 
La sélection d’environ deux entrepreneurs par région administrative sera effectuée dans la semaine du 3 juillet. 
 
Les candidats doivent répondre aux critères ci-dessous :
  • Les participants doivent être des entrepreneurs clients des SADC et CAE pour l’un des volets : développement économique local, accompagnement ou financement. 
  • Les participants doivent être des entrepreneurs ayant au moins 3 ans d’expérience entrepreneuriale.
  • Les participants doivent avoir des employés sous leur responsabilité;
  • Les participants ne doivent jamais avoir complété un programme de l’EEB (Élite, Émergence ou le Séjour intensif choisi)
 
INFORMATIONS SUR LE SÉJOUR
 
Le Séjour intensif – Décider se déroulera les 25 et 26 septembre 2023 prochains à l’École d’Entrepreneurship de Beauce. Il permet entre autres aux entrepreneurs de :
 
  • Découvrir leur style de leadership décisionnel;
  • Expérimenter différentes stratégies de prise de décision;
  • Établir une stratégie pour augmenter leur performance individuelle et d’équipe.
La durée est d’une nuit et deux journées consécutives à l’EEB. L’hébergement et les repas sont inclus. Notez que les frais de déplacement doivent être assumés par l’entrepreneur. 
 
 

  À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE
Les SADC et CAE sont des organismes à but non lucratif qui travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique des régions du Québec. Le Réseau regroupe 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises). Ils comptent plus de 400 professionnels et 600 bénévoles qui soutiennent des projets et des entreprises innovantes pour des collectivités prospères. Chaque année, ils aident et financent plus de 10 000 entreprises et plus de 1 500 projets locaux.  
RESTEZ BRANCHÉS: Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

 

À PROPOS DE L’ÉCOLE D’ENTREPRENEURSHIP DE BEAUCE
Imaginée par Marc Dutil, l’École d’Entrepreneurship de Beauce a ouvert ses portes en 2010 au cœur de la région la plus entrepreneuriale du Québec. Elle a mis au point une méthode d’enseignement qui fait la différence dans la vie des entrepreneurs. Le E to E, c’est le transfert de connaissances et d’expériences d’Entrepreneur à Entrepreneur. Les entrepreneurs de tous les secteurs d’activité sont accompagnés dans leur progression, de l’éveil à la transformation, grâce aux programmes de formation en continu, aux séjours intensifs et aux diverses formations en entreprise ou en ligne.

 

 

RENSEIGNEMENTS 

Christine Pilote, Directrice des communications, Réseau des SADC et CAE 
 Bureau : 581-999-6363  cpilote@sadc-cae.ca 

40 M$ pour aider les petites entreprises touristiques à saisir les opportunités de la relance

 

La FCCQ et le Réseau des SADC et CAE obtiennent 40 M$ pour aider les petites entreprises touristiques à saisir les opportunités de la relance

 

Lors de son passage à la station de ski du Mont-Orford pour le lancement du Projet d’aide aux petites entreprises touristiques l’honorable Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), a annoncé des investissements totalisant 40 millions de dollars consentis à la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et au Réseau des SADC et CAE.

 

Ce projet d’aide à la relance vise à accorder des contributions non remboursables aux petites entreprises touristiques. L’aide financière de DEC leur permettra de réaliser des projets d’investissement pour adapter ou développer leurs produits et leurs services en fonction des besoins de la clientèle.

 

Miser sur les forces de deux partenaires du développement économique régional
Grâce aux deux contributions non remboursables de 20 millions de dollars versées respectivement à la FCCQ et au SADC et CAE en vertu du Fonds d’aide au tourisme de DEC, ce projet d’aide sera déployé sur l’ensemble du territoire québécois grâce à l’union des forces de ces deux partenaires du développement économique régional. Une collaboration qui est déjà bien amorcée, notamment avec la livraison du Programme canadien d’adoption du numérique. Les deux partenaires auront à administrer les 40 M$ du projet pour investir dans les petites entreprises touristiques comme suit : les SADC et CAE bénéficieront de 20 M$ en milieu rural et 20 M$ seront alloués aux chambres de commerce pour les milieux urbains. 

 
Ce projet est complémentaire aux interventions des autres partenaires pour appuyer une industrie touristique lourdement affectée par les conséquences de la pandémie.
 
« Les entreprises et les organisations du secteur touristique sont des acteurs clés pour la vitalité économique de nos régions et des travailleurs d’ici. Grâce à l’aide de 40 millions de dollars annoncée aujourd’hui, la FCCQ et le Réseau des SADC et CAE permettront aux petites entreprises de l’industrie de mieux s’outiller et de bonifier leur offre pour les prochaines saisons touristiques. Notre appui constitue une étape importante dans les efforts de relance pour attirer les touristes canadiens et ceux du monde entier afin que tous puissent découvrir les meilleures expériences touristiques que le Québec et le Canada ont à offrir », précise l’honorable Pascale St-Onge, députée de Brome-Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de DEC.
 
« Les 123 chambres de commerce affiliées et la FCCQ sont au service de la réussite des entreprises du Québec et elles couvrent l’ensemble du territoire. Elles disposent d’un savoir-faire unique pour rassembler les acteurs de développement économique et les mobiliser pour soutenir des projets de relance dans tous les secteurs d’activité. C’est une force en action que d’avoir ce réseau pour concrétiser les projets de relance comme celui que nous réalisons auprès des petites entreprises touristiques. Grâce à ce projet, nous souhaitons aider, avec notre partenaire, le Réseau des SADC et CAE, plus de 1 000 entreprises », explique Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.
 
Les SADC et CAE bénéficient d’une solide expérience terrain en matière de financement et d’accompagnement des entreprises. « Depuis plus de 40 ans, nous agissons localement, dans les régions du Québec. Seulement au cours des 12 dernières années, nous avons investi près de 800 M$ dans les entreprises du Québec par l’entremise de notre réseau. Nous remercions la ministre Ste-Onge et Développement économique Canada pour les régions du Québec pour l’appui qui nous permettra de réaliser ce nouveau projet que nous sommes très enthousiastes de déployer en collaboration avec la FCCQ », ajoute le président du Réseau des SADC et CAE, M. Vallier Daigle.
 

Une aide rapide et ponctuelle qui vient à point
Ce projet arrive à point nommé et tient compte des impératifs du milieu, puisque les aides pourront être octroyées avant la période de forte affluence de la haute saison touristique. Les sommes seront attribuées en cohésion avec les acteurs de l’écosystème de l’industrie touristique afin de favoriser les retombées économiques régionales. Les besoins exprimés sur le terrain sont grands et des projets porteurs ont déjà été ciblés, puisque la date limite pour soumettre les projets arrive très rapidement, soit le 31 mars 2023. 

« Herbes Orford est heureuse de bénéficier du Projet d’aide aux petites entreprises touristique. L’aide financière nous permettra de réaliser notre projet d’aménagement extérieur qui rendra la visite de nos jardins encore plus enrichissante pour nos visiteurs. Nous pourrons ainsi ajouter, entre autres, des plants supplémentaires, aménager des stations de sensibilisation, produire un carnet d’information et créer une nouvelle activité ludique et éducative pour les familles pour la prochaine saison estivale », explique Mme Mélissa Mercier, propriétaire d’Herbes Orford.

PANEL – État des lieux d’un écosystème engagé
À la suite de la conférence de presse, plusieurs acteurs de l’écosystème touristique ont participé à un panel sur l’écosystème touristique. Ces experts sont venus brosser un portrait réaliste de cette industrie résiliente et résolument tournée vers la relance malgré les vastes défis auxquels elle fait face. Ces personnalités ont pris la parole et seront des ambassadeurs du Projet d’aide aux petites entreprises touristiques dans leurs milieux :

• M. Jacques Demers, maire de Ste-Catherine de Hatley, préfet de la MRC de Memphrémagog et président de la Fédération québécoise des municipalités et membre du conseil d’administration de la Fédération canadienne des municipalités. Dans la région de Memphrémagog, il est notamment le président de la Corporation Ski & Golf Mont-Orford

• M. Dave Laveau, directeur général, Tourisme autochtones Québec 

• Mme Annie Langevin, directrice générale, Tourisme Cantons-de-l’Est

• Mme Mélissa Mercier, propriétaire, Herbes Orford

• M. Nicolas Roy, cofondateur et directeur artistique, Mont VR

• Mme Geneviève Vallières, directrice de Mine Capelton

• M. David Martel, directeur du marketing, Voyages Mercedes

• Mme Louise Bourgault, vice-présidente exécutive et directrice générale, Chambre de commerce de Sherbrooke

• M. Réal Desautels, directeur général du CAE Memphrémagog

 

 À PROPOS DE LA FÉDÉRATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUÉBEC (FCCQ)
Grâce à son vaste réseau de près de 123 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE
Les SADC et CAE sont des organismes à but non lucratif qui travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique des régions du Québec. Le Réseau regroupe 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises). Ils comptent plus de 400 professionnels et 600 bénévoles qui soutiennent des projets et des entreprises innovantes pour des collectivités prospères. Chaque année, ils aident et financent plus de 10 000 entreprises et plus de 1 500 projets locaux.  
RESTEZ BRANCHÉS: Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

 

 

RENSEIGNEMENTS 

Laurent Corbeil , Conseiller en communication et attaché de presse, Fédération des chambres de commerce du Québec  | Bureau : 514 844-9571, poste 3206 | Cellulaire : 514 827-3723 laurent.corbeil@fccq.ca 

Christine Pilote, Directrice des communications, Réseau des SADC et CAE 
 Bureau : 581-999-6363  cpilote@sadc-cae.ca 

70 M$ pour accélérer le virage numérique des PME québécoises

70 M$ POUR ACCÉLÉRER LE VIRAGE NUMÉRIQUE DES PME QUÉBÉCOISES
La FCCQ et le Réseau des SADC et CAE s’unissent pour déployer le Programme canadien d’adoption du numérique 

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Réseau des SADC et CAE sont fiers de lancer officiellement le Programme canadien d’adoption du numérique (PCAN) au Québec, en présence de l’honorable Pascale St-Onge, députée de Brome-Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Ce programme, sur quatre ans, permettra de soutenir le virage numérique des petites et moyennes entreprises, notamment pour accroître leur présence en ligne et adopter ou moderniser des technologies numériques. Au Québec, ce sont près de 6 300 microsubventions maximales de 2 400 $ qui sont offertes annuellement aux entreprises admissibles, en plus d’un réseau de 260 conseillers en commerce électronique pour les accompagner dans leur démarche.

Citations 

« Nous devons aider les PME du Canada à rester compétitives dans un monde de plus en plus axé sur le numérique. Le Programme canadien d’adoption du numérique procurera aux entreprises du Québec les outils nécessaires pour vendre en ligne leurs produits et services locaux, faire croître leurs affaires et embaucher des travailleurs. Ce programme livré par nos partenaires le Réseau des SADC et CAE et la Fédération des chambres de commerce du Québec aidera un nombre encore plus grand d’entreprises québécoises et des milieux ruraux à se tailler une place sur les marchés de l’économie numérique. » – L’hon. Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

« Les petites entreprises canadiennes sont résilientes et innovatrices, et notre gouvernement les soutiendra toujours dans leur croissance. Nous savons que la transition vers le numérique est essentielle dans un environnement postpandémique et c’est pourquoi nous avons créé le Programme Canadien d’Adoption Numérique – pour aider à transformer ces briques en clics. Je suis heureuse que ce programme novateur appuie les entreprises québécoises, alors qu’elles étendent leurs services en ligne et offrent l’excellence pour laquelle elles sont reconnues. »   – L’hon. Mary Ng, ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique

« Le Programme canadien d’adoption du numérique s’inscrit dans notre vision d’être un catalyseur de changement pour créer une économie plus innovante, plus concurrentielle et plus durable. Le virage et la numérisation des PME québécoises sont une étape cruciale, particulièrement pour le développement économique des régions. La FCCQ est honorée de piloter ce mandat avec le Réseau des SADC et CAE au Québec. » – Charles Milliard, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec

« Le virage numérique est au cœur des priorités du Réseau des SADC et CAE puisqu’il est essentiel pour garder nos petites entreprises en milieu rural compétitives. Nous sommes donc très heureux de livrer le Programme canadien d’adoption du numérique en collaboration avec la FCCQ. Je suis convaincu que le PCAN aura un impact positif développement économique des régions du Québec. » – Vallier Daigle, président du Réseau des SADC et CAE

« Numériser ses activités améliore grandement les ventes et la fidélisation des clientèles, voilà pourquoi le Programme canadien d’adoption du numérique est une aide essentielle pour les petites entreprises comme la Librairie Le Repère. Les PME ont besoin de conseils neutres et de soutien pour propulser leur virage numérique. »   
– Virginia Houle, co-propriétaire Librairie Le Repère 

  À PROPOS DE LA FÉDÉRATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUÉBEC (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 123 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant, concurrentiel et durable.  

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et 1 000 projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE. 

RESTEZ BRANCHÉS

Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

 

 

RENSEIGNEMENTS 

Laurent Corbeil , Conseiller en communication et attaché de presse, Fédération des chambres de commerce du Québec  | Bureau : 514 844-9571, poste 3206 | Cellulaire : 514 827-3723 laurent.corbeil@fccq.ca 

Christine Pilote, Directrice des communications, Réseau des SADC et CAE 
 Bureau : 581-999-6363  cpilote@sadc-cae.ca 

Ariane Joazard-BélizaireAttachée de presse, Cabinet de la ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec  ariane.joazard-belizaire@pch.gc.ca

Le Réseau des SADC et CAE dévoile ses résultats

Le Réseau des SADC et CAE dévoile son bilan annuel pour la période allant du 1er avril 2021 au 31 mars 2022, qui témoigne de l’ampleur des actions des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et des Centres d’aide aux entreprises (CAE) pour le développement économique des régions du Québec.

Au-delà des investissements de plus de 100 M$ pour appuyer plus de13 000 entreprises et 1773 projets collectifs, c’est sur le plan de l’aide technique que les SADC et CAE ont atteint un record en livrant le volet Aide technique structurante du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) pour aider les entrepreneurs à adapter leur modèle d’affaires et saisir les opportunités de la relance. L’année a aussi été marquée par l’ajout du nouveau programme Virage vert en mars dernier afin de bonifier l’offre de service en accompagnement aux entreprises et aux collectivités des SADC et CAE en développement durable.

 

« Bien ancrés dans nos milieux, rapides et efficaces, nous avons su répondre aux enjeux de nos milieux et aux besoins des entrepreneurs en région tant au début de la pandémie qu’en période de relance. Je dédie cette réussite au travail de nos professionnels et des leaders locaux qui siègent sur les conseils d’administration des SADC et CAE. Je remercie Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) et la ministre Pascale St-Onge pour cette belle collaboration qui nous permet d’offrir des programmes pertinents comme le nouveau programme Virage vert », affirme le
– Président du Réseau, M. Vallier Daigle.

« Depuis le début de mon mandat, j’ai constaté combien les SADC et CAE sont des partenaires clés de Développement économique Canada pour les régions du Québec pour soutenir les entreprises et les collectivités rurales du Québec qui se remettent de la pandémie. Les gens passionnés et dévoués que représentent votre réseau, soit plus de 1 000 bénévoles et professionnels, contribuent à la vitalité économique de nos régions et à la création et au maintien de bons emplois au sein des communautés. », ajoute l’honorable  
 
– Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec.

Pour consulter notre rapport annuel d’activité


De l’aide technique structurante pour les entrepreneurs

En septembre 2021, les SADC et CAE ont terminé la livraison du FARR, un programme mis en place en juin 2020 par Développement économique Canada pour les régions du Québec, afin de venir en aide aux entreprises touchées par les impacts de la Covid-19. Au terme de ce programme, ce sont 123,5 M$ qui ont été investis par les SADC et CAE en prêts et en aide technique aux entreprises, ainsi que pour l’appui à des projets collectifs.

Cette année, c’est le volet Aide technique structurante (ATS) du FARR qui a été priorisé par les SADC et CAE qui ont investi près de 9 M$ dans plus de 500 entreprises afin qu’elles puissent être appuyées par des spécialistes pour revoir ou consolider différentes fonctions, comme les opérations, le management, les ressources humaines et l’intégration des technologies.

Nouveau Virage vert

En mars 2022, Développement économique Canada pour les régions du Québec a mis sur pied le programme Virage vert pour que les SADC et CAE puissent accélérer l’intégration du développement durable dans les régions du Québec. Jusqu’en mars 2024, le programme – livré par les SADC et CAE – disposera de 9,5 M$ pour permettre à plus d’entreprises et de collectivités d’améliorer leur performance environnementale et économique. Les SADC et CAE pourront financer l’accès à l’expertise dont ils ont besoin pour y arriver.

Projets de développement économique pour les régions du Québec

La création d’entreprises est plus favorable au sein de collectivités socialement et culturellement prospères. Les SADC et CAE ont mobilisé les forces du milieu face aux enjeux économiques et investissent temps et en argent dans des initiatives et des stratégies qui émanent du milieu. Cette année, ce sont plus 25,5 M$ investis pour la réalisation de 1773 projets collectifs porteurs, comme l’animation de symbioses industrielles, des études de faisabilité, des évènements et des colloques socioéconomiques mobilisateurs, des cohortes d’échange d’expertise et de formation nécessaires pour aider les entreprises à faire face aux enjeux économiques actuels, de même que plusieurs initiatives pour stimuler l’achat local et pallier le manque de main-d’œuvre.

Les Crevettes de Sept-Îles, une entreprise qui a traversé la tempête avec la SADC et qui entreprend un virage vert   

Les Crevettes de Sept-Îles, ce sont quatre entrepreneurs propriétaires du restaurant Les terrasses du Capitaine, de la Poissonnerie Soucy et de l’usine de transformation des produits de la mer. À l’été 2020, la fermeture obligée du restaurant force à concentrer les efforts sur la poissonnerie et l’usine. Une baisse du chiffre d’affaires amène les propriétaires à modifier le plan de match et à revoir tous les processus de production dans l’objectif de développer de nouveaux marchés québécois et mettre le cap sur l’international. L’aide technique de la SADC Côte-Nord leur a entre autres permis d’automatiser certaines étapes de production.

Le développement durable préoccupant les jeunes entrepreneurs, ceux-ci participent à Synergie 138, un projet d’économie circulaire mis en place par les SADC régionales visant à ce que les résidus de l’un deviennent les trésors de l’autre. En plus d’augmenter la productivité et réduire les matières résiduelles, ils souhaitent mettre sur pied un système informatique pour effectuer le suivi de la marchandise, des pertes et des transactions et l’arrimer avec tous les systèmes existants. Un virage technologique essentiel, pour être là encore demain.

Le Réseau des SADC et CAE dévoile ses résultats

Bas de vignette : Entrepreneurs : Jean-François Fournier, Gabrielle Néron, Frédérique Néron et Michel Bourque (absent sur la photo). 

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et les 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et 2 000 projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE.

 

RESTEZ BRANCHÉS

Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

 

RENSEIGNEMENTS

Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581-999-6363  cpilote@sadc-cae.ca 

La FCCQ et le Réseau des SADC et CAE renforcent leur collaboration

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Réseau des SADC et CAE (Sociétés d’aide au développement des collectivités et Centres d’aide aux entreprises) annoncent aujourd’hui le renforcement de leur collaboration dans le déploiement d’une offre de services aux entreprises québécoises. Cette collaboration se dessine notamment à titre de fournisseurs québécois du Programme canadien d’adoption du numérique (PCAN), un programme de subvention aux petites et moyennes entreprises leur permettant de développer leurs activités commerciales en ligne.

Avec cette collaboration, les deux organisations renforcent leur présence sur l’ensemble du territoire pour l’accompagnement et le service aux entreprises québécoises. Finalement, cette collaboration permettra aux organisations de solidifier leur mission partagée de soutenir le développement économique régional.

Les deux organisations avaient récemment collaboré à la réalisation d’une tournée panquébécoise sur l’économie circulaire.

Programme PCAN 
Le Programme canadien d’adoption du numérique (PCAN) a été créé pour aider les petites et moyennes entreprises à réaliser leur plein potentiel grâce à l’adoption des technologies numériques. Annoncé dans le budget fédéral de 2021, le programme offre de l’accompagnement et du financement pour le développement des activités commerciales en ligne.
 

Les entreprises admissibles recevront des subventions d’un montant maximal de 2 400 $ pour les aider à couvrir les coûts liés à l’adoption de technologies numériques et bénéficieront du soutien d’un réseau de conseillers en commerce électronique. Par ailleurs, la FCCQ et le Réseau des SADC et CAE embaucheront annuellement 260 jeunes conseillers en commerce électronique partout au Québec pour accompagner les entreprises dans le cadre de ce programme.


Citations

« Nous croyons que la numérisation des PME au Québec contribuera au développement économique des régions. C’est donc avec beaucoup de fierté que nous nous associons au Réseau des SADC et CAE dans la mise en place d’accompagnement et de services aux entreprises à travers le Québec, dont à titre de fournisseurs pour le programme d’adoption du numérique au Québec. C’est une réelle reconnaissance de la force du réseau des chambres de commerce et de notre connexion aux entrepreneurs partout au Québec. », 
– Charles Milliard, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

« Depuis plus de 40 ans, nous travaillons en étroite collaboration avec les PME des régions du Québec et les aider à prendre le virage numérique fait partie de nos priorités. Nous sommes donc très heureux de livrer, en collaboration avec la FCCQ, le programme d’adoption du numérique. En unissant la force de nos deux réseaux, nous accélérerons l’intégration du numérique au sein des PME et contribuerons à des collectivités plus prospères. »,         – Vallier Daigle, président du Réseau des SADC et CAE

 

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant, concurrentiel et durable. 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et 1 000 projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE.

RESTEZ BRANCHÉS

Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter



RENSEIGNEMENTS

Laurent Corbeil, Conseiller en communication et attaché de presse
Fédération des chambres de commerce du Québec 
Bureau : 514 844-9571, poste 3206
Cellulaire : 514 827-3723
laurent.corbeil@fccq.ca 

Christine Pilote, Directrice des communications,
Réseau des SADC et CAE  
Bureau : 581 999-6363
cpilote@sadc-cae.ca

Dévoilement des lauréats: Nouveau prix Coup de cœur régional Flexipreneur

Québec, le 9 mai 2022 – Le Réseau des SADC et CAE dévoile les 16 lauréats de son nouveau prix Coup de cœur régional Flexipreneur offert dans le cadre de la 24e édition du Défi OSEntreprendre, afin de mettre en valeur des modèles d’entrepreneurs à temps partiels inspirants. Les lauréats se sont mérité un prix de 500 $ et seront présentés sur les plateformes numériques du Réseau des SADC et CAE tout au long de l’année.

« Nous avons eu la chance de rencontrer des modèles différents d’entrepreneurs fort inspirants et ces individus méritent d’être connus et reconnus », affirme le président du Réseau, monsieur Vallier Daigle. « Il est important de mettre en valeur des flexipreneurs, puisque l’entrepreneuriat à temps partiel est en croissance au Québec et que nous voulons inspirer le désir d’entreprendre autrement.  Félicitations à tous les lauréats et à tous les participants », conclut monsieur Daigle.

En collaboration avec le Défi OSEntreprendre, tous les finalistes régionaux des catégories officielles du volet Création d’entreprise ont été invités à déposer leur candidature au prix Coup de cœur Flexipreneur. En tout, 122 candidats ont été rencontrés par un jury dédié à ce prix dans chacune des régions participantes.

Rappelons que selon les récentes données du Global Entrepreneurship Monitor, 82,7 % des femmes et 80,5 % des hommes entrepreneurs émergents, combinent leurs activités entrepreneuriales avec un emploi. Fait important, selon une étude menée par la SADC Shawinigan auprès d’entrepreneurs à temps partiels, la moitié des répondants ne se reconnaissent pas dans la définition de l’entrepreneur mise de l’avant au Québec, surtout au niveau de la prise de risque et du grand nombre d’heures travaillées. La SADC Shawinigan a donc créé le terme flexipreneur, un nom auquel ils se reconnaissent davantage. 

Les lauréats 
En plus de leur entreprise, ils ont un emploi à temps partiel ou même à temps plein, ils combinent plusieurs activités à la fois, certains sont en congé parental ou s’occupent d’un proche, mais ils sont surtout très dynamiques. Voici nos 16 lauréats flexipreneurs 2022 !

1- Mariève Paradis, Ascension Sports/ Lanaudière 

2-Magalie Bellavance, Bella & ses bêtes/ Estrie 

3-Fanny Roy, Dômes Outaouais/ Outaouais 

4- Julie Bérubé, Enraciné/ Côte-Nord 

5- Stéphanie Beaulieu, La bergerie des Petites Laineuses s.e.n.c./ Chaudière-Appalaches

6-Josée Gagnon, L’Artisane Cordonnerie-Couture/ Abitibi-Témiscamingue 

7-Sylvie Tremblay, Les aménagements Wegotvan/ Saguenay-Lac-Saint-Jean

8-Carolane Hudon, Les Écuries D’Orvilliers/ Mauricie 

9- Marianne Roy-Venne, Matières Premières/ Laurentides 

10- Zachary Beaulieu, Mello’s – Brochettes Chocolatées s.e.n.c./ Centre-du-Québec

11-Mélanie de Beaumont, Miss Melanie English Teacher/ Capitale-Nationale 

12- Sébastien Simard, Nano aventure/ Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

13- Alain Nkundimana Bolingo, NKB Immigration/ Nord-du-Québec

14- Jacques Bérubé, OZAB Café/ Bas Saint-Laurent 

15-Jini Séguin-Joyal, Projet Van/Montérégie

16- Roxane Demers, Roxane Demers hygiéniste dentaire mobile/ Montérégie 

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Le Réseau rassemble 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et les 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises) qui travaillent depuis plus de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Il compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et 2 000 projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE. 

RESTEZ BRANCHÉS

Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

RENSEIGNEMENTS

Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@sadc-cae.

Une aide de 9,5M$ pour accélérer le virage vert

LE RÉSEAU DES SADC ET CAE REÇOIT UNE AIDE DE 9,5 M$ POUR ACCÉLÉRER LE VIRAGE VERT

L’honorable Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), a annoncé aujourd’hui l’attribution d’une contribution non remboursable de 9,5 M$ au Réseau des SADC et CAE pour accélérer le virage vert des PME et le développement durable des régions du Québec. 

Cette aide financière arrive à point pour les Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et les Centres d’aides aux entreprises (CAE), qui intègrent le développement durable depuis près de 15 ans dans leurs projets de développement économique local et dans leurs interventions auprès des entreprises. Cet appui de DEC leur permettra de continuer d’appuyer les entreprises afin qu’elles améliorent leur performance environnementale et économique ainsi que les collectivités dans le cadre de leurs projets de développement économique local en développement durable. 

M. Vallier Daigle, président du Réseau des SADC et CAE, est évidemment très heureux de cette aide financière annoncée aujourd’hui. « C’est une excellente nouvelle, car en plus de reconnaître l’expertise de nos membres en matière d’accompagnement des petites entreprises en développement durable, le gouvernement du Canada pose un geste concret qui aura à terme des répercussions positives sur la performance environnementale et économique de nos PME. Les SADC et CAE sont prêts dès maintenant à relever le défi et à apporter tout le soutien nécessaire aux projets de virage vert en région. »

Les SADC et CAE ont mené plusieurs projets de développement durable au cours des dernières années : économie circulaire, crédits carbone et valorisation des énergies renouvelables. Ces projets ont été initiés dans plusieurs régions du Québec et touchent autant les collectivités que les PME. Il apparaît donc naturel pour le gouvernement du Canada de collaborer avec des intervenants économiques clés, comme les SADC et CAE, pour le déploiement de cette initiative qui constitue un pas de plus vers une économie plus verte et plus durable.

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement els SADC et les CAE.

 

RESTEZ BRANCHÉS
Suivez le Réseau sur les FacebookTwitterLinkedIn

 

RENSEIGNEMENTS

Pascal Harvey, Directeur Général du Réseau des SADC et CAE pharvey@sadc-cae.ca

 

LA ROUTE DE L’ENTREPRENEUR: un nouveau site web pour guider les entrepreneurs en région

Le Réseau des SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) du Québec dévoile aujourd’hui La route de l’entrepreneur, un nouveau site web qui a pour objectif de guider les entrepreneurs à chacune des étapes de leur parcours et de les référer vers les conseillers aux entreprises de leur SADC ou de leur CAE local qui connaissent les enjeux et les réalités de leur région. 

« L’entrepreneur a souvent de la difficulté à se retrouver parmi la panoplie de services-conseils offerts sur le web. La route de l’entrepreneur lui offre enfin de l’expertise fiable, neutre et surtout près de chez lui puisqu’il réfère au répertoire des SADC et CAE et à nos conseillers et conseillères aux entreprises. Ces derniers sont des professionnels bien ancrés dans leurs milieux et qui depuis 40 ans forment un vaste Réseau national d’expertise. Ils connaissent aussi l’ensemble des ressources disponibles », affirme Vallier Daigle, président du Réseau des SADC et CAE. 

Que l’entrepreneur souhaite acheter une PME existante ou prendre les rênes de l’entreprise familiale, qu’il soit à la recherche de conseils pour faire croître, pour financer ou même pour vendre son entreprise, La route de l’entrepreneur lui offre des conseils et des outils pratiques à toutes les étapes de son projet d’affaires. Il propose une banque unique de contenus qui présentent une approche à 360 degrés des enjeux de l’entrepreneuriat. Des conseils d’autres entrepreneurs comme eux seront aussi bientôt ajoutés. 

 
Regrouper l’expertise en entrepreneuriat des SADC et CAE du Québec

La route de l’entrepreneur, c’est aussi un lieu de partage de l’expertise de nos quelque 1 000 professionnels et bénévoles partout en province. Les conseils et astuces appliqués dans une région du Québec peuvent facilement être partagés ailleurs. C’est pourquoi la plateforme propose aux entrepreneurs différents outils pratiques téléchargeables comme un gabarit de plan d’affaires, une grille d’autoévaluation des pratiques en développement durable ou une grille de calculs de fonds de roulement, spécifiquement développés pour les petites entreprises par nos membres. Le site est également alimenté d’articles de blogue en lien avec différentes facettes de l’entrepreneuriat, issus de l’expérience terrain de nos professionnels.

Le directeur général du Réseau des SADC et CAE, Pascal Harvey, invite tous les entrepreneurs à consulter La route de l’entrepreneur. « Ce site est pour vous et il reflète bien notre approche simple et efficace avec nos clients qui n’ont pas toujours le temps de fouiller pour trouver les meilleures solutions pour leurs projets. Nous avons à cœur votre réussite et nous sommes là pour vous guider. »

Visitez La route de l’entrepreneur

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et 1 000 projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE.

RESTEZ BRANCHÉS

Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

RENSEIGNEMENTS

Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@sadc-cae.ca

PDC : Le Réseau des SADC et CAE fait une réelle différence pour les petites entreprises

Québec, le 16 décembre 2021 – Une étude sur la performance du Programme de développement des collectivités (PDC), livré par les Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et les Centres d’aide aux entreprises (CAE), confirme que les entreprises du Québec qui font affaire avec le Réseau performent mieux.

Les résultats de l’étude sur la performance du Programme de développement des collectivités (PDC), menée par Développement économique Canada pour les régions du Québec, en collaboration avec Statistique Canada, ont été dévoilés en novembre dernier. Cette étude compare sur une période de cinq ans le rendement des entreprises de 100 employés et moins aidées dans le cadre du PDC, avec d’autres entreprises possédant des caractéristiques similaires, mais qui n’ont pas reçu de services des SADC et CAE.

Le président du Réseau des SADC et CAE, M. Vallier Daigle, se dit très fier de ces résultats :  « Depuis 40 ans, nous veillons au succès des entrepreneurs et à la vitalité économique de nos régions. Avec la contribution financière de Développement économique Canada pour les régions du Québec, nos professionnels assurent la livraison de nos trois lignes d’affaires complémentaires que sont le développement économique local, l’aide technique et le financement aux entreprises. Nous sommes bien ancrés dans nos milieux et à l’écoute des besoins des entrepreneurs, en plus de former un réseau d’expertise national d’envergure, agile et performant. Voilà tant de facteurs distinctifs qui font de nous des vecteurs de réussite. » 

Les résultats de l’étude démontrent que le soutien apporté par le Réseau des SADC et CAE a un impact significatif sur la performance des entreprises, et ce, à plusieurs niveau.

FAITS SAILLANTS

Les 4 451 dossiers du PDC étudiés ont permis d’établir qu’entre 2013 et 2018, notre réseau a fait la différence pour les entreprises en contribuant aux éléments suivants : 

Amélioration du taux de survie des entreprises : le taux de survie des entreprises est de 77 % après cinq ans d’existence, comparativement à 53% pour le groupe témoin.
 
Création d’emplois 10 fois plus importante : augmentation moyenne de 3,2 % par année par rapport à   0,3 % dans le groupe témoin.
 
Création d’emplois près de 5 fois plus importante chez les entreprises détenues par des femmes : augmentation moyenne de 5,0% par année, par rapport à 1,3% dans le groupe témoin. 
 
Augmentation plus rapide des ventes : augmentation moyenne des ventes de 5,2 % annuellement comparativement à 3,14 % pour le groupe témoin.
 
Progression plus rapide de la masse salariale des entreprises : 7,2 % en moyenne par année, versus 2,9 % dans les entreprises du groupe témoin.
  

À propos du Programme de développement des collectivités (PDC)

Rappelons que le PDC est un programme du gouvernement fédéral qui assure le financement des opérations des 269 SADC et CAE au Canada, dont 67 au Québec. Le PDC est un programme qui reconnaît l’expertise des décideurs locaux et l’autonomie des prises de décision, afin de stimuler la participation des collectivités à la prise en charge de leur avenir.

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE.

RESTEZ BRANCHÉS
Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

RENSEIGNEMENTS
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@sadc-cae.ca

Journée de l’entrepreneuriat féminin, des flexipreneures inspirantes

LE RÉSEAU DES SADC ET CAE SOULIGNE LA JOURNÉE DE L’ENTREPRENEURIAT FÉMININ ET PRÉSENTE DES FLEXIPRENEURES INSPIRANTES

Pour souligner la journée de l’entrepreneuriat féminin, le Réseau des SADC et CAE annonce la diffusion d’une série de portraits de femmes entrepreneures inspirantes. Puisque les femmes sont de plus en plus nombreuses à démarrer une entreprise à temps partiel, les portraits mettront en lumière des flexipreneures, soit des entrepreneures qui combinent un ou des projets entrepreneuriaux à d’autres occupations, comme un emploi, des études et des soins à la famille. Ces portraits seront principalement diffusés sur le site web du Réseau et sur les plateformes en ligne du Groupe CN2i. 

Première diffusion prévue le 24 novembre :
Entreprise : 
Les Essences & Elles
Où : Côte-Nord
Qui : Sophie et Josyane Lizotte
Quoi : Des produits éco-friendly faits main à partir d’huiles essentielles et aromatiques de première qualité.

 « L’objectif de cette campagne est de mettre en valeur ce modèle d’entrepreneure, un phénomène dont les gens parlent peu, alors qu’il est pourtant largement répandu au Québec. Cette campagne vise aussi à inciter les flexipreneures, qui ne se reconnaissent pas comme entrepreneures, à venir chercher le financement et l’accompagnent dont elles ont besoin pour faire croître leur entreprise, » affirme Vallier Daigle, président du Réseau des SADC et CAE. 
 
 Rappelons que les SADC et CAE sont très actifs pour soutenir les femmes entrepreneures au Québec. Notamment durant la pandémie, 58 % de nos interventions étaient pour venir en aide à des entreprises détenues par des femmes. 

POURQUOI LE FLEXIPRENEURIAT ?
Saviez-vous que l’entrepreneuriat à temps partiel est loin d’être un phénomène marginal ? Selon les récentes données du Global Entrepreneurship Monitor, 82,7 % des femmes entrepreneures émergentes (80,5 % pour les hommes) combinent leurs activités entrepreneuriales avec un emploi (67,7 % dans le reste du Canada). 

À partir de ce constat, la SADC Shawinigan a mené entre 2018 et 2021 une étude à portée provinciale sur l’entrepreneuriat à temps partiel, financé par Femmes et Égalité des genres Canada. La SADC s’est intéressée plus précisément aux défis et enjeux qui se dressent sur le parcours des femmes entrepreneures à temps partiel. 

L’un des constats de l’étude dévoilée par la SADC le 5 novembre dernier est que la moitié des répondantes ne se reconnaissent pas dans la définition de l’entrepreneur-e mise de l’avant au Québec, surtout au niveau de la prise de risque et du grand nombre d’heures travaillées. Voilà pourquoi la SADC a lancé le concept du flexipreneur-e. Quelques faits saillants de l’étude :

• 58 % des femmes nous ont indiqué que leurs activités entrepreneuriales leur rapportent des revenus de   5 000 $ et moins par année, mais, pour plusieurs d’entre elles qui ont de faibles revenus, ceci représente un apport significatif.
• Le temps partiel semble apparaître comme une voie d’entrée plus accessible à l’entrepreneuriat,
représentant ainsi une avenue intéressante pour l’autonomisation des femmes en leur permettant de diversifier leurs sources de revenus.
• Elles ont des besoins en termes de formations et d’accompagnement par rapport à plusieurs aspects : – à la fiscalité et à la comptabilité, au développement stratégique de l’entreprise, au marketing et à la présence sur le web.
• Elles souhaiteraient également avoir accès à des services avec des horaires atypiques.
• En matière de financement, elles ont des besoins limités (majoritairement autour de 5 000 $).
 
« L’importance d’avoir une offre inclusive et flexible, c’est le constat de toute cette démarche, » affirme Simon Charlebois, directeur général de la SADC Shawinigan, à l’origine du programme dont sont partenaires le ministère Femmes et Égalité des genres et Développement économique Canada pour les régions du Québec. « Ensemble, nous avons pu élaborer de nombreuses recommandations. Et ce n’est que le début ». 
 

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement els SADC et les CAE.

RESTEZ BRANCHÉS
Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

RENSEIGNEMENTS
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@ciril.qc.ca

Le projet Crédits Carbone SADC + CAE

DES PME D’ICI REÇOIVENT UNE COMPENSATION FINANCIÈRE POUR LA RÉDUCTION DE LEURS ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE

Nous sommes heureux d’annoncer une première redistribution de près de 300 000 $ à l’ensemble des 74 PME et organisations qui ont participé au projet Crédits carbone SADC+CAE ; une initiative novatrice qui a permis de mettre en vente sur le Marché volontaire du carbone (MVC) plus de 2 millions de crédits carbone issus des efforts de réduction de gaz à effet de serre (GES) de PME et d’organisations régionales. 

Rappelons que le MVC était majoritairement réservé aux grandes entreprises au début du projet et qu’il s’agit ici des seuls crédits carbone certifiés disponibles issus des efforts de réduction de GES de petites entreprises du Québec. C’est en fédérant les 74 PME et organisations et en les accompagnant dans cette démarche complexe que les SADC et CAE ont réussi cette percée. 

Selon Vallier Daigle, président du Réseau des SADC et CAE, ces récompenses financières sont une manière concrète d’encourager les entreprises à réduire leurs émissions de GES. « Les pratiques d’affaires écoresponsables adoptées par ces entreprises ont des retombées, sociales, économiques et environnementales importantes et ces remises sont un élément de plus pour les encourager à poursuivre leurs efforts. Je félicite d’ailleurs tous les participants qui ont réalisé des projets novateurs et remarquables.»

 

DES RETOMBÉES LOCALES

Ces récompenses sont rendues possibles grâce aux différents acheteurs corporatifs, institutionnels, communautaires et individuels. Le président du Réseau remercie tous les acheteurs qui à ce jour ont privilégié des crédits carbone d’ici. « Les retombées économiques sont locales et ces achats ont des effets directs sur les petites entreprises de nos milieux comme en témoignent ci-dessous les entreprises MSL fibre à Louiseville et Lauzon Bois énergétique Recyclé à Papineauville qui ont reçu chacun près de 10 000 $ lors de cette vente. »

Plus de 1,5 millions de crédits carbone issus du projet Crédits carbone SADC+CAE sont encore disponibles sur le marché. Comme la demande de crédits carbone certifiés est en croissance, nous espérons effectuer d’autres remises sous peu. D’ailleurs, il est possible d’acheter ces crédits sur le site web du Réseau : pour acheter des crédits carbone.

 

DES EXEMPLES D’ENTREPRISES RÉCOMPENSÉES  

MSL fibre 

À la suite du lancement du projet Crédits carbone SADC + CAE par la SADC de la MRC de Maskinongé, MSL fibre, une entreprise spécialisée en insonorisation de bâtiment, répond à l’appel. Patricia Baril, vice-présidente aux finances et aux opérations, soumet rapidement ses projets. « L’une des actions que nous avions mises en place était le détournement de la biomasse urbaine de l’enfouissement pour l’utiliser dans notre production de panneaux de fibres de bois. Grâce à ce détournement, 100 % de notre matière première est maintenant constituée de copeaux de bois recyclés. Nous sommes fiers de ces résultats ainsi que d’avoir reçu une récompense financière à la suite de la vente de crédits carbones », affirme madame Baril. 

Patricia Baril site copeaux

Lauzon Bois Énergétique Recyclé

Du côté de l’entreprise Lauzon Bois Énergétique Recyclé, ce sont deux projets majeurs de réduction de GES qui ont été présentés à la SADC de Papineau. Le premier consistait en une réduction de la production de méthane issue de la décomposition de bois en recyclant et en transformant les résidus en granulés de bois énergétiques et stockables. Le deuxième portait sur la réduction majeure de CO2 produit par les systèmes de chauffage à l’huile, au propane ou au gaz naturel des ménages et des bâtiments commerciaux, maintenant alimentés avec les granulés de bois énergétiques produits par l’entreprise. 

Selon le directeur des opérations et des approvisionnements, François Mireault : « En plus d’une récompense financière, nous sommes fiers de contribuer aux objectifs de réductions des GES que ciblent nos gouvernements, puisque qu’en 20 ans nous avons un bilan de réduction de 830 000 Tonnes CO2eq, c’est l’équivalent d’avoir retiré 180 400 automobiles à essence. »

David Lauzon

 LES SADC ET CAE DES LEADERS EN DÉVELOPPEMENT DURABLE 

En tant qu’acteur de première ligne en développement économique local, il est important pour les SADC et CAE de créer des milieux de vie sains et contribuer au développement d’une économie plus responsable. Depuis près de 15 ans, les SADC et CAE aident les entreprises à améliorer leur compétitivité grâce au développement durable. Nous avons déjà en place un réseau solide, et à ce jour, près de 1000 entreprises ont bénéficié d’un accompagnement en développement durable ou ont participé à des projets collectifs durables de SADC et CAE. Nos résultats sont concluants : les entreprises que nous accompagnons améliorent leur bilan environnemental et social tout en augmentant leurs profits. Pour en savoir plus sur nos services en développement durable. 

COMMUNAUTÉ DURABLE

Précisons que les efforts des 74 petites entreprises et organisations, fédérées par les SADC et CAE, s’inscrivent dans la démarche de mutualisation Communauté Durable des Solutions Will inc., une entreprise certifiée BCorp qui est spécialisée dans la gestion et la création d’actifs carbone et dans leur vente. Les Solutions Will réalise l’accompagnement des aspects techniques de la démarche, comme la quantification, et s’assure de la vérification des crédits carbone effectuée par une tierce partie accréditée par VCS (Verified Carbon Standard), le plus important programme du marché volontaire au monde.

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement els SADC et les CAE.

 

RESTEZ BRANCHÉS
Suivez le Réseau sur les FacebookTwitter

 

RENSEIGNEMENTS
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@ciril.qc.ca

Accélérer le passage du Québec à l’économie circulaire

Nouveauté : un parcours de formation pour accélérer le passage à l’action en économie circulaire dans chacune des régions du Québec !

Nous sommes heureux de faire partie de cette tournée mise en place par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) en collaboration avec de nombreux partenaires déjà très actifs sur le terrain comme RECYC-QUEBEC, le FAQDD Fonds d’action québécois pour le développement durable, le Cttéi et le Ceriec. Cette importante tournée bénéficie du soutien de Développement économique Canada (DEC) et du mouvement Desjardins.

En savoir plus : https://www1.fccq.ca/?p=11362&preview=true

« Notre Réseau de proximité est un acteur clé dans l’aide technique en développement durable auprès des entreprises et dans la mise en place de projets d’économie circulaire. Nous sommes donc enthousiastes à l’idée de participer à cette tournée qui répond au besoin de mieux faire connaitre aux entreprises, et aux communautés d’affaires en général, les pratiques émergentes et les opportunités associées à l’économie circulaire »,

Pascal Harvey, directeur général du Réseau des SADC et CAE.
 

DES INVESTISSEMENTS RECORDS

Au terme de son exercice 2020-2021, le Réseau des SADC et CAE a investi plus de 160 M$ pour aider plus de 11 000 entreprises et appuyer 2 000 projets collectifs.

 

Québec, le 12 juin 2021 – Dans le cadre de son Assemblée générale annuelle, le Réseau des SADC et CAE dévoile aujourd’hui son bilan annuel historique. Au-delà de 1 000 professionnels et bénévoles de notre Réseau ont redoublé d’efforts durant la crise pour aider plus de 11 000 entrepreneurs touchés par les impacts de la COVID-19 et appuyer 2 000 projets collectifs porteurs dans toutes les régions du Québec.

 

« En ce contexte exceptionnel, nous avons été très actifs pour aider nos entrepreneurs et les collectivités qui en ont le plus besoin. Au-delà du financement, les entrepreneurs ont particulièrement apprécié l’écoute et la compassion des professionnels des SADC et CAE », affirme Vallier Daigle, président du Réseau des SADC et CAE.

 

« Les administrateurs bénévoles du Réseau se sont mobilisés et ont multiplié les sessions de conseil d’administration afin d’accélérer les approbations d’aide et réduire les délais pour les entreprises. Cette synergie d’équipe, nous la partageons avec nos professionnels et nos partenaires, dont Développement économique Canada pour les régions du Québec et la ministre Mélanie Joly », conclut le président du Réseau.

 

 

Des mesures d’urgence efficaces
En juin dernier, rappelons que le gouvernement du Canada, en collaboration avec le Réseau des SADC et CAE, mettait en place le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) pour aider les petites entreprises en région touchées par la COVID-19. Dans le cadre du FARR seulement, les SADC et CAE ont investi 110 M$ cette année.

D’abord, les SADC et CAE ont aidé rapidement les entrepreneurs à passer au travers la crise, principalement en accordant des prêts d’urgence et en offrant de l’aide technique. Plus du double du montant habituel a été investi en prêts aux entreprises des régions cette année.

À titre d’exemple, à l’été 2020, les propriétaires de la boutique de loisirs marins Les vagues, à Havre-Saint-Pierre, ont pu obtenir une contribution financière non remboursable pour diversifier leur offre, grâce à l’appui de la SADC Côte-Nord. « Cette aide financière et les bonnes références de la SADC nous ont permis de trouver des concepteurs de vêtements québécois, de développer un patron zéro déchet et des prototypes, et enfin de fabriquer nos ponchos de plage 100 % locaux », mentionnent les entrepreneurs Jane-Anne et Johney Cormier. On ne sait pas comment on y serait parvenu sans la SADC ! »

De l’aide technique structurante
Pour répondre à la demande des entrepreneurs, un volet d’aide technique structurante a été ajouté en avril à l’offre de service des SADC et des CAE, permettant aux entreprises d’avoir accès à de l’aide spécialisée pour revoir ou consolider les différentes fonctions de leur entreprise : la production, les finances, le marketing, la gestion des ressources humaines, ou encore l’intégration des technologies. On estime qu’en trois mois, plus de 500 entreprises, comme loisirs marins Les vagues, en bénéficieront.  

Des projets pour garder nos villes et nos villages en santé

De plus, cette crise a impacté les cœurs de villes et de villages qui ont été désertés, les commerces étant fermés, les sites et les événements annulés. Les municipalités ont dû mettre en œuvre rapidement des moyens pour garder un peu d’attractivité dans leur milieu. Une grande majorité de ces projets, initiés ou soutenus financièrement par les SADC et les CAE, ont permis de mettre en place des campagnes d’achat local, des sites web de promotion des entreprises et des produits de la région, des stratégies d’attraction touristique ou des activités d’animation. On compte plus de 2 000 projets collectifs mis en place cette année.

 

La pandémie aura été l’occasion de démontrer à nouveau l’agilité, l’efficacité et la pertinence des SADC et des CAE, et ce depuis 40 ans.

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE
Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement els SADC et les CAE.

RESTEZ BRANCHÉS
Suivez le Réseau sur les Facebook,  Twitter

RENSEIGNEMENTS 
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@ciril.qc.ca

COVID 19 : le Réseau des SADC et CAE obtient 28,4 m$ supplémentaires pour de l’aide aux pme en région

 

Continue reading « COVID 19 : le Réseau des SADC et CAE obtient 28,4 m$ supplémentaires pour de l’aide aux pme en région »

Avis de nomination

PASCAL HARVEY MAINTENANT DIRECTEUR GÉNÉRAL
DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Québec, le 2 mars 2021 – M. Vallier Daigle, président du conseil d’administration du Réseau des SADC et CAE, est heureux d’annoncer la nomination et l’entrée en fonction officielle de M. Pascal Harvey à titre de directeur général du Réseau.

Ses nombreuses années d’expérience au sein de la SADC de Charlevoix, notamment à titre de directeur général depuis 2006, ainsi que son expérience en tant que représentant des directions générales au comité des Permanents du Réseau des SADC et CAE, font de M. Harvey un candidat d’excellence.

Communicateur dans l’âme, son sens de l’écoute et son leadership reconnu sont des atouts prisés au sein de notre Réseau. M. Harvey, possède aussi une solide expérience en communication stratégique et politique puisqu’il a aussi occupé par le passé différents postes de conseiller politique et d’attaché de presse.

« Je me considère d’abord et avant tout comme un passionné du développement régional, un amoureux des régions et des gens qui les habitent. Je suis fier de contribuer depuis près de 20 ans à un Réseau solidaire qui fait une réelle différence auprès des collectivités du Québec », affirme M. Harvey.

« Les 67 SADC et CAE travaillent sans relâche à accompagner les collectivités et les entrepreneurs pour qu’ils puissent faire face à de nombreux défis, dont ceux reliés au contexte actuel de la pandémie. Je suis très enthousiaste à l’idée de poursuivre l’essor du Réseau et à travailler à une relance durable et prospère », ajoute M. Harvey.

M. Harvey remplace M. Paul Gauthier qui a œuvré au sein de l’organisation durant 26 ans. Nous le remercions très sincèrement pour ses nombreuses années consacrées à faire évoluer notre organisation en étroite collaboration avec toute l’équipe du Réseau.

RENSEIGNEMENTS
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@ciril.qc.ca

Lancement du projet cohorte relance durable

DE L’EXPERTISE ET DU FINANCEMENT POUR AIDER PLUS D’ENTREPRISES RÉGIONALES À ADOPTER DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES

Québec, le 24 février 2021 – Avoir un bon bilan environnemental procure plusieurs avantages compétitifs aux entreprises. Toutefois l’expertise et les coûts nécessaires pour y arriver ne sont pas toujours accessibles pour les plus petites entreprises situées en milieu rural. Voilà pourquoi le Réseau des SADC et CAE, avec le soutien financier du Fonds Écoleader, lance aujourd’hui le projet Cohorte Relance Durable qui, par du soutien technique et du financement, permettra d’aider 75 PME et organisations à adopter des pratiques d’affaires écoresponsables.

Grâce au projet déposé par le Réseau des SADC et CAE au Fonds Écoleader, les entreprises participantes bénéficieront d’une contribution financière non remboursable pour bénéficier des services d’un expert en développement durable. La valeur totale du projet est estimée à 380 000 $, dont la moitié est financée par le Fonds Écoleader.

Le Réseau fournira aussi l’expertise nécessaire, par la participation de plusieurs SADC et CAE très impliqués en développement durable et leurs experts. Ces derniers détiennent des connaissances uniques en relance durable et en comptabilité verte ainsi qu’une fine connaissance des nouveaux défis engendrés par la crise de la COVID-19 dans leur milieu. Ils soutiendront les entreprises à une relance durable adaptée à leurs nouvelles réalités.

« Nous sommes très heureux de bénéficier du soutien du Fonds Écoleader pour la mise en œuvre de ce projet. Depuis plus de 10 ans, les SADC et CAE aident les entreprises à améliorer leur compétitivité grâce au développement durable. Nous avons déjà en place un réseau solide, et à ce jour, nous avons accompagné plus d’une centaine d’entreprises. Nos résultats sont concluants : les entreprises que nous accompagnons réduisent considérablement leur empreinte environnementale tout en augmentant leurs profits. Avec ce projet, nous pourrons en faire plus et accélérer le passage à l’action des entreprises », a affirmé le président du Réseau des SADC et CAE, monsieur Vallier Daigle.

 

AMÉLIORER LE BILAN ENVIRONNEMENTAL, ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DES ENTREPRISES

Plus particulièrement, les 75 entreprises qui participeront à la cohorte seront accompagnées dans la réalisation d’un diagnostic et d’un plan d’action en développement et en relance durable. Par la suite, elles bénéficieront d’une aide technique personnalisée pour l’implantation des pratiques écoresponsables qui auront été privilégiées par les propriétaires et gestionnaires de l’entreprise.
« Ce projet soutenu dans le cadre du programme de financement du Fonds Écoleader est très structurant, puisqu’il permet d’aider de nombreuses PME partout au Québec à accroitre leur performance environnementale et économique dans un contexte de relance verte. Il nous donne aussi l’occasion de tester, avec le Réseau des SADC et CAE, de nouveaux outils de suivi de projets de cohortes à grand déploiement. », précise Nicolas Girard, directeur général du Fonds d’action québécois pour le développement durable, coordonnateur du Fonds Écoleader.

L’adoption de pratiques écoresponsables au sein des petites entreprises et organisations pourra prendre différentes formes. Elles peuvent par exemple se traduire par l’adoption de nouvelles pratiques énergétiques, par l’adoption de nouvelles pratiques en gestion de matières résiduelles, par l’intégration du développement durable dans les processus de gestion et même par l’optimisation des procédés de fabrication. Toutes des actions qui contribuent à améliorer leur bilan environnemental, économique et social.

À titre d’exemple d’intégration de pratiques écoresponsables au sein des PME réalisée avec les SADC : le Groupe Gibo, un chef de file dans le rembourrage et la finition de bois dans le secteur du meuble, a mis en place avec l’accompagnement de la SADC Kamouraska, une solution pour récupérer ses déchets de polyuréthane. Résultats, l’entreprise réalise un profit de 12 000 $ par année et diminue son empreinte énergétique de 80,1 tonnes d’équivalent CO2 par année.

 

POUR PARTICIPER À LA COHORTE RELANCE DURABLE ?

Le projet Cohorte Relance Durable sera en vigueur du 1er mars 2021 au 30 septembre 2022. Pour en savoir plus.

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC et les CAE.

 

LIENS CONNEXES
Fonds Écoleader
Fonds d’action québécois pour le développement durable

 

RENSEIGNEMENTS 
Christine Pilote, Directrice des communications | Tél. : 581 999-6363 | cpilote@ciril.qc.ca

Faites partie de la cohorte relance durable

ADOPTEZ DES PRATIQUES D’AFFAIRES ÉCORESPONSABLES

Faites partie de notre nouvelle Cohorte Relance Durable, mise en oeuvre par le Réseau des SADC et CAE avec le soutien financier du Fonds Écoleader, et obtenez une contribution financière non remboursable pour bénéficier des services d’un expert en développement durable qui vous aidera à bâtir un plan d’action et à adopter de nouvelles pratiques d’affaires écoresponsables.

 

Recrutement du 1er mars 2021 au 30 juillet 2022, jusqu’à échéance
des sommes vouées à l’ensemble du projet.

DES SOLUTIONS ÉCORESPONSABLES ADAPTÉES À VOTRE RÉALITÉ

Nos experts basés dans différentes SADC et CAE détiennent des connaissances uniques en relance durable et en comptabilité verte en plus d’une fine connaissance de leurs milieux et des nouveaux défis engendrés par la crise de la COVID-19. Ils évalueront votre situation et trouveront avec vous les meilleures solutions pour améliorer votre performance environnementale, sociale et économique.

Les pistes de solutions sont nombreuses, ils pourraient notamment vous orienter vers l’adoption de nouvelles pratiques énergétiques, ou de gestion de matières résiduelles, l’intégration du développement durable dans les processus de gestion et dans l’optimisation de vos procédés de fabrication.

QUELQUES RETOMBÉES ENVISAGEABLES POUR VOTRE ENTREPRISE

* Améliorez votre compétitivité tout en réduisant votre empreinte environnementale
* Améliorez votre image corporative, soyez perçu comme un leader innovant en développement durable au sein de votre milieu ou de votre secteur d’activité.
* Fidélisez votre clientèle actuelle et attirez-en de nouvelles
* Mobilisez votre équipe actuelle et attirez de nouveaux employés
* Réduisez vos émissions de gaz à effet de serre (GES) et participez à la lutte au changement climatique

EST-CE QUE VOTRE ENTREPRISE EST ADMISSIBLE ?

Vous pouvez être admissibles si :

> Votre entreprise a moins de 200 employés et a un établissement commercial ou industriel sur le territoire d’une SADC ou d’un CAE ;
> Votre entreprise est une entreprise à but lucratif ou une entreprise d’économie sociale légalement constituée, enregistrée au Registraire des entreprises du Québec et incorporée en vertu d’une des lois suivantes :

– Loi sur les compagnies, partie III;
– Loi sur les corporations canadiennes, partie II;
– Loi sur les coopératives.

> Votre entreprise n’est pas détenue majoritairement par une entité municipale ou une société d’État et n’est pas inscrite au Registre des entreprises non admissibles aux contrats publics
> L’actionnaire majoritaire de votre entreprise ne possède qu’une seule entreprise incorporée ayant des activités similaires ;
> La viabilité financière de votre entreprise repose à plus de 40% sur des revenus autonomes tirés de ses activités économiques ;
> Votre entreprise est en santé financière et n’est pas sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies ou de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité ;
> Votre entreprise n’a pas un projet en cours financé par le Fonds Écoleader ;
> Vous êtes prêt à vous engager dans une démarche globale de développement et relance durable, à collaborer activement à la réalisation d’un plan d’action favorisant l’adoption de pratiques écoresponsables et à consacrer le temps et les ressources nécessaires pour permettre la réalisation de ce plan dans votre organisation

 

Notez que les critères d’admissibilité peuvent varier d’une SADC ou d’un CAE à l’autre et que les places sont limitées à 75 entreprises. Ce service n’est pas offert par toutes les SADC et CAE du Québec.

 

POUR PARTICIPER

Pour savoir si votre SADC ou CAE offre ce service, contacter le Réseau des SADC et CAE 418 658-1530.

Pour trouver votre SADC ou votre CAE

 

Cohorte Relance Durable est mise en œuvre grâce à la participation financière du Fonds Écoleader 

 52608705 324911195036673 1009102957037223936 n

 

 

Produits locaux des régions du Québec

À la recherche de produits des régions du Québec ?

L’équipe du Réseau des SADC et CAE vous partage quelques unes de ses découvertes !

Chaque année, les 67 SADC et CAE ont la chance de travailler directement avec plus de 10 000 petites entreprises. Étant donc aux premières loges de leurs réalisations, nous souhaitons vous faire connaître des produits et des commerces d’exception.

Les commerces de proximités sont au cœur de nos villes et de nos villages. Depuis toujours, l’achat local est important et contribue au développement de collectivités riches et attrayantes. Que ce soit pour des achats en ligne ou pour une petite visite touristique, nous espérons que ces suggestions vous inspireront !

 

Notre sélection est en développement constant, si vous souhaitez nous faire connaître vos produits, écrivez-nous / info@sadc.qc.ca

Le réseau des SADC et CAE annonce la nomination de son nouveau président

  VallierDaigle

Québec, 8 octobre 2020 – Aujourd’hui, le Réseau des SADC et CAE annonce la nomination de M. Vallier Daigle à la présidence de son conseil d’administration. Il a été élu le 2 octobre dernier par les membres du conseil d’administration du Réseau composé de 12 administrateurs bénévoles représentant les différentes régions administratives du Québec.

Sa longue feuille de route est un véritable atout pour l’évolution de notre Réseau. Représentant de la région du Bas-Saint-Laurent depuis 13 ans au sein de notre conseil d’administration, et siégeant au conseil d’administration de la SADC du Témiscouata depuis plus de vingt ans, M. Daigle connaît bien les défis de notre organisation et les enjeux liés au développement économique des régions du Québec.

Ses actions et son implication auprès de différents organismes régionaux lui ont d’ailleurs valu plusieurs prix et mérites. Il détient aussi une maîtrise en gestion des organisations et un certificat en gestion des ressources humaines. Il a d’ailleurs été Directeur des ressources humaines pour le Réseau de la Santé du Témiscouata.

« C’est avec plaisir, fierté et enthousiasme que j’accepte la présidence du Réseau des SADC et CAE.  Le développement économique de nos régions rurales demeure notre défi et ensemble nous continuerons de le relever, » a affirmé M. Daigle.

M. Daigle remplace M. Daniel Dumas qui a occupé la présidence durant les huit dernières années. M. Dumas a grandement contribué au bon fonctionnement de notre organisation, lui conférant aujourd’hui des bases solides, et nous le remercions sincèrement.

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis près de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins.

-30-

Source :

Christine Pilote, directrice des communications, cpilote@ciril.qc.ca, 581 999-6363

COVID-19 : 71,3 m$ et des mesures d’urgence adaptées aux besoins des pme en région

Continue reading « COVID-19 : 71,3 m$ et des mesures d’urgence adaptées aux besoins des pme en région »

THE RÉSEAU DES SADC ET CAE THANKS THE GOVERNMENT OF CANADA FOR THE ADDITION OF FUNDING

Québec, April 17, 2020 – The Réseau des SADC et CAE would like to sincerely thank the Government of Canada for this essential financial contribution of $ 287 million that the Prime Minister of Canada, the Right honourable Justin Trudeau, has just granted to the 67 SADC and CAE of Quebec and to 268 organizations across the country. The discussions with Minister Mélanie Joly and her team have borne fruit, and we would like to thank her very warmly for her listening and her determination in this matter. Our strong partnership with Canada Economic Development also helped bring this announcement to fruition, helping smaller businesses survive during this extremely difficult time.

According to Daniel Dumas, president of the Réseau des SADC et CAE, “SMEs are the engine of the economy in rural Quebec. With this financial contribution from the federal government, we will be able to continue our work with the agility and speed of delivery, which are our hallmarks, to help entrepreneurs ensure their stability and prepare for recovery.”

Discussions will take place over the next few days with government officials to ensure the rapid delivery of this financial assistance. More details will be released shortly.

 

 

ABOUT RÉSEAU DES SADC ET CAE

The Network of Community Futures Development Corporations (SADCs) and Community Business Development Centers (CAEs) brings together 57 SADCs and 10 CAEs who have worked for nearly 40 years in the economic development of their community. Over 1,400 professionals and volunteers support and finance more than 10,000 entrepreneurs and local economic development projects each year. The SADCs and CAEs offer entrepreneurs personalized and sustained support, also flexible financing products tailored to their needs.

 

www.sadc-cae.ca

 

-30-

Stay connected

Facebook,  Twitter

For information : Hélène Deslauriers, Special advisor, Réseau des SADC et CAE

Phone : 418-563-1096

 

Le réseau des SADC et CAE remercie le gouvernement du canada pour l’ajout de financement dédié aux petites entreprises en région

 

Continue reading « Le réseau des SADC et CAE remercie le gouvernement du canada pour l’ajout de financement dédié aux petites entreprises en région »

74 pme et organisations du québec mettent en marché 1,9 million de crédits carbone

SADC CAE Logo creditsCarbone 3

Québec, le 10 juillet 2019 – Dans le cadre de son projet Crédits carbone SADC et CAE lancé en décembre 2017, le Réseau des SADC et CAE est fier d’annoncer le bilan de sa première cohorte composée de 74 PME et organisations des régions du Québec. Résultats : 1 978 476 de tonnes de réduction de gaz à effet de serre (GES) sont maintenant en vente sur le marché volontaire du carbone.

Continue reading « 74 pme et organisations du québec mettent en marché 1,9 million de crédits carbone »

Les SADC et CAE obtiennent 169 m$ pour les régions du Québec

Lévis, Québec, le 7 juin 2019 – Le Réseau des SADC et CAE se réjouit de l’annonce faite aujourd’hui par le député d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia et secrétaire parlementaire de l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec, M. Rémi Massé, d’une nouvelle entente de cinq ans entre Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) et les SADC et CAE assortie d’une contribution de 169 M$.

Continue reading « Les SADC et CAE obtiennent 169 m$ pour les régions du Québec »

LE RÉSEAU DES SADC ET CAE ACCUEILLE FAVORABLEMENT LA CRÉATION DU MINISTÈRE FÉDÉRAL DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE RURAL

Québec, le 17 janvier 2019 – Le Réseau des SADC et CAE se réjouit de l’annonce faite par le premier ministre Justin Trudeau de la création du ministère du Développement économique Rural et de la nomination de Mme Bernadette Jordan comme ministre responsable. La création de ce ministère répond de toute évidence à une nécessité et renforcera l’aide aux petites municipalités afin qu’elles puissent faire face plus rapidement à leurs enjeux spécifiques.

Continue reading « LE RÉSEAU DES SADC ET CAE ACCUEILLE FAVORABLEMENT LA CRÉATION DU MINISTÈRE FÉDÉRAL DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE RURAL »

LE TAUX DE SURVIE DES ENTREPRISES APPUYÉES PAR UNE SADC OU UN CAE ENCORE MEILLEUR SELON STATISTIQUE CANADA

À l’instar des études précédentes, ce huitième rapport de Statistique Canada sur la performance du Programme de développement des collectivités (PDC), livré par les SADC et CAE, confirme à nouveau que les entreprises qui font affaire avec une SADC ou un CAE au Québec ont un meilleur taux de survie, créent plus du double d’emplois, augmentent plus rapidement leur masse salariale et leurs ventes. Et fait à noter, le taux de survie des entreprises après cinq ans s’est accru de sept points cette année, atteignant 87 % chez nos clients, comparativement à 53 % chez les autres entreprises du groupe témoin.

Continue reading « LE TAUX DE SURVIE DES ENTREPRISES APPUYÉES PAR UNE SADC OU UN CAE ENCORE MEILLEUR SELON STATISTIQUE CANADA »

LE CAE RIVE-NORD OBTIENT DE NOUVEAUX FONDS POUR SOUTENIR LA REVITALISATION DU TERRITOIRE LA MRC D’ARGENTEUIL

Argenteuil (Québec), le 11 octobre 2018 – Le CAE Rive-Nord et le Réseau des SADC et CAE sont heureux d’annoncer l’apport de nouveaux fonds pour soutenir la revitalisation du territoire de la MRC d’Argenteuil. Cette aide d’un minimum de 140 000 $ de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) permettra au CAE, dans le cadre d’un projet pilote, d’ouvrir un point de service à Lachute et d’embaucher une ressource professionnelle dédiée à ce territoire.

Continue reading « LE CAE RIVE-NORD OBTIENT DE NOUVEAUX FONDS POUR SOUTENIR LA REVITALISATION DU TERRITOIRE LA MRC D’ARGENTEUIL »

NOUVEAU FINANCEMENT POUR LES ENTREPRENEURS FEMMES ET AUTOCHTONES!

 

Lac-Beauport (Québec), le 15 juin 2018 – Le Réseau des SADC et CAE se réjouit de l’annonce faite aujourd’hui par Monsieur Rémi Massé, député libéral de la circonscription d’Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia et président du Caucus libéral fédéral du Québec, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains, de l’ajout d’une contribution financière de 1 360 000 $ à l’initiative Soutien aux petites entreprises du Réseau des SADC et CAE. Cet ajout vise à accroître les activités d’affaires des entreprises détenues par des femmes ou des autochtones. 

 

Continue reading « NOUVEAU FINANCEMENT POUR LES ENTREPRENEURS FEMMES ET AUTOCHTONES! »

LANCEMENT DU PROJET CRÉDITS CARBONE POUR LES PETITES ENTREPRISES

 Québec, le 2 décembre 2017 – Le Réseau des SADC (Société d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centre d’aide aux entreprises) est fier de dévoiler aujourd’hui son nouveau projet pilote Crédits Carbone qui vise à donner accès à environ 150 petites entreprises en région au marché volontaire du carbone.

 

Continue reading « LANCEMENT DU PROJET CRÉDITS CARBONE POUR LES PETITES ENTREPRISES »

Accompagnement et financement pour jeunes entrepreneurs : Lancement du portrait de notre clientèle

Québec, le 9 novembre 2017–Dans le cadre du 20e anniversaire de la Stratégie jeunesse, une initiative qui a permis à 10 000 jeunes de se lancer en affaires en région grâce à du financement et à de l’accompagnement, le Réseau des SADC et CAE lance aujourd’hui un portrait des jeunes entrepreneurs du Québec.

Continue reading « Accompagnement et financement pour jeunes entrepreneurs : Lancement du portrait de notre clientèle »

Développement économique local : Les SADC et CAE obtiennent 86 M$ pour les régions du Québec

Luskville, Pontiac, le 19 juillet 2016 – Le Réseau des SADC et CAE est très heureux de l’annonce faite aujourd’hui par M. Greg Fergus, Secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, M. Navdeep Bains, aussi ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), de la conclusion d’une nouvelle entente de trois ans entre DEC et les SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et les CAE (Centres d’aide aux entreprises) du Québec.

Continue reading « Développement économique local : Les SADC et CAE obtiennent 86 M$ pour les régions du Québec »

Réussir en affaires : une 5e étude de Statistique Canada réaffirme que les SADC et CAE propulsent les entreprises

Québec, le 4 février 2016 – Les entreprises qui font affaires avec une SADC ou un CAE au Québec ont un meilleur taux de survie, créent beaucoup plus d’emplois, augmentent plus rapidement leur masse salariale et leurs ventes, et ce, même en période de crise économique. C’est ce que confirme la cinquième étude de Statistique Canada sur la performance du Programme de développement des collectivités (PDC), livré par les SADC et CAE au Québec.

Continue reading « Réussir en affaires : une 5e étude de Statistique Canada réaffirme que les SADC et CAE propulsent les entreprises »