Une année bien remplie sous le thème du renouveau pour la SADC du Kamouraska

La Pocatière, le 19 juin 2024 – La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) du Kamouraska a tenu son assemblée générale annuelle le 19 juin 2024 devant une trentaine de membres et partenaires réunis au Motel Le Martinet de La Pocatière. Ce fut l’occasion de présenter les résultats des interventions portées auprès des entreprises et de la collectivité, au cours l’année 2023-2024.

C’est avec fierté que le président, M. Olivier Lambert, a tenu à souligner que la SADC a généré cette année encore des retombées économiques concrètes et importantes pour le développement du Kamouraska, en accompagnant techniquement et financièrement toujours plus d’entreprises et d’organismes. M. Lambert, qui en était à sa 1re année à la présidence du conseil d’administration, a également mentionné que quatre dossiers majeurs ont marqué 2023-2024, c’est-à-dire le renouvellement des ententes avec Développement économique Canada, la démarche de planification stratégique de l’organisme, l’adoption d’une nouvelle structure salariale et la relocalisation des bureaux dans un nouvel édifice, toujours à La Pocatière.

L’accompagnement avant tout

Les trois grandes lignes d’affaires de la SADC, que sont le financement, l’aide technique aux entreprises et le soutien au développement économique local, ont permis d’engager en 2023-2024 des investissements de 846 348 $ dans les entreprises et organismes du Kamouraska, et ce, malgré le contexte économique difficile. Au total, ce sont 48 interventions différentes qui ont été déployées et soutenues par l’équipe.

Le Fonds d’investissement jeunesse a toujours le vent dans les voiles grâce à ses avantages indéniables pour les entrepreneurs de 18 à 39 ans. Quinze des dix-huit prêts déboursés dans la dernière année proviennent de ce Fonds.

Des projets majeurs continuent également d’être portés par la SADC, notamment le service de mentorat pour entrepreneurs, des activités de développement des compétences, la démarche d’économie circulaire du Kamouraska et des actions en développement durable comme le projet Mobil’eau.

« Au terme de notre planification stratégique 2019-2024 où la SADC s’était dotée de la vision d’être un acteur incontournable, nous sommes assez confiants d’affirmer que nous y sommes parvenus. Nous avons un impact positif dans notre milieu en investissant beaucoup de temps et d’énergie auprès de promoteurs dans la réflexion, l’élaboration et la planification de leur projet. Notre force d’impact est sans aucun doute notre équipe stable et professionnelle aux compétences diversifiées, reconnue pour son expertise et son engagement. Notre planification stratégique 2024-2029 nous permettra d’aller encore plus loin en agissant davantage comme partenaire de changement qui mise sur le capital humain pour développer un Kamouraska durable. » de préciser la directrice générale, Mme Anik Briand.

Faits saillants en bref de l’année 2023-2024 issus du rapport annuel :

  • 846 348 $ d’engagés, 651 000 $ de déboursés
  • 48 interventions : 18 projets d’entreprises (651 000 $), 23 projets de développement économique local (162 011 $) et 7 contributions non remboursables (18 337 $)
  • 5,5 millions $ de retombées économiques globales et 97 emplois soutenus
  • 1 840 heures d’accompagnement, 560 heures d’implication et 633 heures de bénévolat

Rappelons que la SADC du Kamouraska, en tant que créatrice de valeur, a pour mission de stimuler le développement de son territoire d’une façon durable en accompagnant les entrepreneurs et les acteurs du milieu dans leurs projets par son expertise et ses outils financiers.

– 30 –

Source :

Anik Briand, directrice générale, SADC du Kamouraska : 418 856-3482 poste 110 | abriand@sadckamouraska.com

Sur la photo : Mme Anik Briand, directrice générale et M. Oliver Lambert, président de la SADC du Kamouraska.

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL : Le gouvernement du Canada réitère son engagement envers les SADC du BSL

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL : Le gouvernement du Canada réitère son engagement envers les SADC du Bas-Saint-Laurent et investit 25,7 M$

Rivière-du-Loup, Québec, le 18 juin 2024 – Les SADC du Bas-Saint-Laurent soulignent l’annonce effectuée par l’honorable Soraya Martinez Ferrada, ministre du Tourisme et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) lors du 20e congrès annuel du Réseau des SADC et CAE, dévoilant les nouvelles ententes de contribution de cinq ans entre DEC, ainsi que le Réseau et les 57 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et 10 CAE (Centres d’aide aux entreprises) du Québec.

Des investissements totaux de 245 M$ permettront d’assurer le fonctionnement des 67 SADC et CAE du Québec et de leur réseau, en plus d’assurer la livraison équitable, à travers les régions rurales et semi-urbaines du Québec, des principales lignes d’affaires, soit le développement économique local, l’accompagnement et le financement aux entrepreneurs.

Plus précisément au Bas-Saint-Laurent, les SADC des Basques, du Kamouraska, de la Mitis, de la Neigette, de la Matapédia, de la MRC de Rivière-du-Loup, de la région de Matane et du Témiscouata pourront compter sur des investissements de 25,7 millions de dollars. Les SADC renforceront également leurs interventions locales, notamment en accentuant leurs actions pour répondre aux enjeux économiques actuels des entrepreneurs.

« Les régions du Québec rencontrent des défis économiques qui leur sont propres et les SADC du Bas-Saint-Laurent sont là pour les aider à les relever. Nous avons de l’ambition pour nos régions et avec notre principal partenaire d’affaires Développement économique Canada pour les régions du Québec, ainsi qu’en complémentarité avec les partenaires du milieu, nous continuerons à propulser les projets collectifs et d’affaires vers la réussite », affirme Monsieur Jean-Yves Roy, représentant de la région au conseil d’administration du Réseau.

DES INVESTISSEMENTS CIBLES POUR RÉPONDRE AUX ENJEUX DES ENTREPRENEURS

Ce nouvel accord conclu avec le gouvernement du Canada permettra aux SADC et CAE de créer de nouveaux produits financiers pour aider les entrepreneurs à répondre à leurs enjeux économiques prioritaires tels que la transition verte et numérique, ainsi qu’aux défis liés au transfert d’entreprise et à l’entrepreneuriat jeunesse. Ces investissements représentent 600 000 $ pour chacune des SADC de la région.

Notons que ces fonds proviennent des remboursements des entrepreneurs ayant bénéficié de prêts via le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR), un fonds mis en place en 2020 par le gouvernement du Canada en réponse aux défis reliés à la crise sanitaire.

DU FINANCEMENT POUR RENFORCER NOS INTERVENTIONS LOCALES ET COMPTER SUR UN VASTE RÉSEAU D’EXPERTISE NATIONAL

Toujours à partir des retours du Fonds d’aide et de relance régionale, une enveloppe de 28 M$ permettra également à chaque SADC et CAE, ainsi qu’au Réseau de renforcer leur capacité d’intervention. Principalement, chaque SADC et CAE aura accès à des fonds supplémentaires de 335 000 $ pour accentuer ses interventions en développement économique local, en aide technique aux entrepreneurs et pour consolider l’expertise de leur équipe. Une enveloppe sera aussi allouée au Réseau afin de renforcer son rôle-conseil et d’offrir plus de services aux 67 SADC et CAE, notamment par l’embauche de nouvelles ressources partagées et un appui accru dans l’optimisation de leurs processus d’affaires.

« Les SADC et CAE font une réelle différence dans nos collectivités et nos entreprises partout au Québec. DEC est fier de pouvoir compter sur le Réseau et ses membres, véritables partenaires clés, pour la prospérité de nos régions et de leurs entreprises depuis maintenant 29 ans. Bravo aux professionnel.le.s et bénévoles qui veillent de si près aux besoins de l’écosystème entrepreneurial dans chacune des régions du Québec. » L’honorable Soraya Martinez Ferrada, ministre du Tourisme et ministre responsable de DEC

En somme, ces nouvelles ententes permettront aux SADC et CAE de poursuivre leur mission au sein de leurs milieux tout en comptant sur l’expertise d’un vaste Réseau national au bénéfice des collectivités et des entrepreneurs. Une action compétente, personnalisée et humaine qui contribue véritablement au développement, au succès et ultimement à la survie des entreprises, comme en témoigne Pascale St-Amand, propriétaire de la Crèmerie du Potager à L’Isle-Verte près de Rivière-du-Loup : « J’ai trouvé du financement à la SADC, mais surtout, j’ai pu compter sur un accompagnement bienveillant. J’ai été impressionnée par la vision globale de ma conseillère, Sylvie, qui a su m’ouvrir une foule de pistes de solutions pour mon projet d’affaires. »

QUELQUES IMPACTS DES SADC ET CAE AU SEIN DE L’ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE

Les investissements au sein des SADC et CAE rapportent! Selon une étude réalisée par Aviseo Conseil pour la période 2019 à 2023, les SADC et CAE ont engendré une augmentation du PIB réel du Québec de 458 M$ dont 85 M$ découlent de nos investissements en prêts et 273 M$ sont générés par l’augmentation du taux de survie après cinq ans des entreprises accompagnées par les SADC et CAE. Rappelons qu’une étude de Statistique Canada démontre que ce taux est plus que le double chez nos clientèles.

À PROPOS DES SADC DU BAS-SAINT-LAURENT

Les huit SADC du Bas-Saint-Laurent font partie du Réseau des SADC et CAE qui englobe 67 SADC et CAE (Centre d’aide aux entreprises) réparties à travers l’ensemble du Québec. Depuis 40 ans, les SADC du Bas-Saint-Laurent livrent une offre de service complète, soit le développement économique local, l’accompagnement et le financement aux entreprises. Les SADC du Bas-Saint-Laurent comptent plus de 110 professionnels et bénévoles qui contribuent à la stabilité et la compétitivité des entreprises, favorisent la création d’emplois et soutiennent la rétention des populations au sein de leur territoire. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC du Bas-Saint-Laurent.

LE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIVITÉS (PDC)

Ce programme pancanadien soutient le développement économique local et renforce la capacité des collectivités à réaliser leur plein potentiel de façon durable. Ce programme a comme principaux objectifs :

· la stabilité, la croissance économique et la création d’emplois;

· des économies locales diversifiées et concurrentielles en milieu rural;

· le développement de collectivités durables.

Par ce programme, DEC soutient financièrement les SADC et CAE qui travaillent au développement des collectivités dans les régions du Québec.

– 30 –

RENSEIGNEMENTS

Anik Briand, directrice générale

SADC du Kamouraska

418 856-3482 poste 110 | abriand@sadckamouraska.com

19 juin 2024 : Assemblée générale annuelle

C’est avec plaisir que la SADC du Kamouraska vous convie à assister à sa trentième (30e) assemblée générale annuelle qui se tiendra le mercredi 19 juin 2024 à 16 h au Motel Le Martinet de La Pocatière (120, route 230 Ouest). Nous profiterons de l’événement pour faire le lancement de la nouvelle planification stratégique de la SADC.
Déroulement :
15 h 30 – Accueil et réseautage
16 h 00 – Assemblée générale annuelle
17 h 30 – Poursuite du réseautage
Confirmez votre présence d’ici le 14 juin 2024 : https://forms.office.com/r/US15GKpgQx
Par le fait même, nous vous invitons à devenir membre ou à renouveler votre membership, si ce n’est pas déjà fait. Nous vous remercions d’avance de votre adhésion. https://forms.zohopublic.com/…/tXVpBC8ckG1Yh7wjaDOFjvDi…
En terminant, nous vous informons que les sièges 1, 3 et 5 de notre conseil d’administration seront en élection. Pour les personnes intéressées à poser leur candidature, le formulaire de mise en candidature doit être complété avant le 7 juin 2024 à 12 h. https://www.sadc-cae.ca/…/Formulaire-de-mise-en…
Au plaisir de se rencontrer le 19 juin prochain!
Anik Briand, directrice générale

Mobil’eau, unités mobiles d’eau potable et de lavage de vaisselle

La SADC du Kamouraska, en collaboration avec la SADC de la MRC de Rivière-du-Loup et Collectivités écologiques Bas-Saint-Laurent (Co-éco), met à la disposition des promoteurs d’événements extérieurs de la région deux unités mobiles de distribution d’eau potable et de lavage de vaisselle, afin de réduire l’utilisation de produits à usage unique lors d’activités telles que des festivals, fêtes municipales ou compétitions sportives, et d’améliorer, de manière plus globale, la gestion des matières résiduelles.  

Pour toute demande de réservation d’une unité Mobil’eau, veuillez remplir ce formulaire.  

Pour plus d’information sur le projet, communiquez avec Carole Corson 418 863-3336 | ccorson@sadckamouraska.com 

Un grand MERCI à :

Commanditaire majeur du projet Mobil’eau (Lire le communiqué)

22 et 28 mai 2024 : Conférence sur l’organisation d’un événement extérieur écoresponsable

Les SADC du Kamouraska et de la MRC de Rivière-du-Loup vous invitent à une conférence gratuite portant sur l’organisation d’un événement extérieur écoresponsable, dans le cadre du lancement de la saison 2024 du projet Mobil’eau, qui sera présentée à deux reprises :
  • Mercredi 22 mai, à 16 h, à l’Auberge de la Pointe, à Rivière-du-Loup (10, boul. Cartier)
  • Mardi 28 mai, à 16 h, au Camp Richelieu, à Saint-Pascal (198B, route 230 Ouest)
À vous de choisir la date qui vous convient le mieux.
Au programme :
  • Annonce du nouveau commanditaire majeur du projet Mobil’eau.
  • Dévoilement des événements 2024 qui accueilleront une unité mobile d’eau potable.
  • Conférence portant sur l’organisation d’un événement écoresponsable, présentée par Ophélie Deschamps Lévesque, conseillère en gestion environnementale, Collectivités écologiques Bas-Saint-Laurent (Co-éco).
  • Présentation en primeur du « Guide pratique pour un événement extérieur écoresponsable », qui sera ensuite mis à la disposition des organisateurs d’événements de la région.
  • Démonstration des deux unités mobiles d’eau potable et de lavage de vaisselle Mobil’eau et Mobil’eau+.
INSCRIPTION obligatoire au plus tard le 24 maihttps://forms.office.com/r/H4cXgaFVYP
INFORMATION : Carole Corson, chargée de projets, SADC du Kamouraska | ccorson@sadckamouraska.com | 418 863-3336

14 mai 2024 : Café- rencontre de Solidarité rurale du Kamouraska

Parlons changements climatiques : démystifier, agir et s’adapter!

  • Mardi 14 mai 2024
  • 9 h à 10 h 30
  • Au restaurant Mikes de La Pocatière (225, avenue Industrielle)

Presque tous les jours maintenant, nous sommes touchés ou exposés à des bouleversements climatiques, tels que des vagues de chaleur extrême, des pluies diluviennes ou de violentes tempêtes et cette situation suscite de nombreuses questions, autant à l’échelle mondiale que locale. Puisque les conséquences sont préoccupantes et omniprésentes, il est important de s’y attarder afin de démystifier le phénomène, identifier des pistes d’action à notre portée et voir ce qui peut être fait pour s’adapter et limiter les effets dans nos milieux.

Alors, qu’en est-il des changements climatiques au Bas-Saint-Laurent? Quels sont les impacts réels et anticipés pour notre territoire? Que peut-on faire pour s’adapter et atténuer les effets sur notre population? Y-a-t-il des initiatives, des programmes ou des projets qui ont pour objectifs de mobiliser les acteurs et d’aider les communautés?

M. Étienne Parent, agent de projets en changements climatiques au Conseil régional en environnement (CRE) du Bas-Saint-Laurent, sera le conférencier invité pour présenter les différentes initiatives régionales pilotées par son organisation, ainsi que la démarche actuelle réalisée en collaboration avec la Santé publique. Monsieur Parent présentera également quelques exemples d’actions mises en place en adaptation et en atténuation.

La rencontre se terminera par une période d’échanges avec les participants. Le comité prévoit aussi un moment à la fin pour recueillir les commentaires et les propositions quant aux prochaines thématiques à aborder.

Activité gratuite. Commandes à vos frais/à votre discrétion.

Inscription obligatoire en cliquant ICI, au plus tard le vendredi 10 mai 2024

Information : 418-492-1660 poste 236 | mcouturierdube@mrckamouraska.com

Comité organisateur :

 

Les lauréats du 26e Défi OSEntreprendre MRC de Kamouraska sont maintenant dévoilés

Saint-Pascal, le 4 avril 2024 — Le 26e Gala local du Défi OSEntreprendre MRC de Kamouraska se tenait le mardi 2 avril où cinq lauréats locaux ont été honorés. Ils poursuivront leur parcours à l’échelon suivant, dont les lauréats seront annoncés au gala régional le 1er mai 2024 à Matane.

La détermination et la passion des entrepreneurs pour leur domaine d’activité ont été saluées lors de la remise des prix. En tout, des bourses totalisant 1 500 $ ont été allouées aux lauréats, afin de les soutenir dans la poursuite de leur projet entrepreneurial.

« Un parcours entrepreneurial est différent pour chacun. C’est une aventure extraordinaire qui demande du courage et de l’ambition. Nous sommes fiers de pouvoir compter sur des citoyens engagés qui par leur entreprise, dynamisent et font rayonner notre région. Le Défi OSEntreprendre MRC de Kamouraska permet de souligner leur détermination et leur désir de faire une différence. Pour la plupart, leur parcours ne fait que commencer et nous leur souhaitons tout le succès qu’ils méritent dans la poursuite de leurs projets. », déclarent d’une même voix, le préfet élu, M. Sylvain Roy et M. Olivier Lambert, président du conseil d’administration de la SADC du Kamouraska.

Lauréats du volet Création d’entreprise :

  • Pour la catégorie Innovation technologique et technique : ProMécaTech par Alexandre Duguay-Smith
  • Pour la catégorie Commerce : Fumoir de Saint-André S.E.N.C. par Grégoire Bergeron-Carrière et Léa Cloutier
  • Pour la catégorie Services aux entreprises : Le moment social inc. par Coralie Lepage et Gabrielle Desjardins
  • Pour la catégorie Services aux individus : Services CourtePointe par Corine De Repentigny

Lauréat du volet Faire affaire ensemble :

  • Boulangerie Du pain…c’est tout! par Émilie Vallières et Charles Létang

Finalistes du volet Réussite inc.

Le volet Réussite inc. fait rayonner des modèles diversifiés d’entreprises ayant déjà participé au Défi OSEntreprendre, encore en affaires après cinq ans et dont le cheminement inspire. Pour le Kamouraska, la Ferme Vigo et Créations Vitalis sont finalistes régionales.

Un partenariat gagnant

Si le Défi OSEntreprendre est devenu un incontournable pour propulser l’esprit d’entreprendre du territoire, c’est grâce à l’étroite collaboration qui perdure depuis plusieurs années entre les milieux de l’éducation et des affaires. Rappelons que la SADC du Kamouraska et la MRC de Kamouraska sont partenaires dans l’accompagnement de ces entrepreneurs et dans l’organisation de l’échelon local.

À propos du Défi OSEntreprendre

La principale activité d’OSEntreprendre, le Défi OSEntreprendre, est un grand mouvement québécois qui fait rayonner annuellement les initiatives entrepreneuriales de quelque 57 000 personnes : des jeunes du préscolaire jusqu’à l’université appuyés par leurs intervenants scolaires avec son volet Scolaire, de nouveaux entrepreneurs avec son volet Création d’entreprise, des entrepreneurs au cheminement inspirant avec son volet Réussite inc. et des modèles d’approvisionnement d’ici avec son volet Faire affaire ensemble. Il se déploie et s’enracine aux échelons local, régional et national. Pour sa mise en œuvre, plus de 300 responsables se mobilisent dans les 17 régions du Québec afin de mettre en lumière les projets issus de leur milieu.

– 30 –

Crédit photo : Jean-François Lajoie

Vignette photo : Les lauréats locaux du 26e Défi OSEntreprendre MRC de Kamouraska

De gauche à droite;

Derrière :

  • M. Olivier Lambert, président du conseil d’administration de la SADC du Kamouraska
  • Mme Gabrielle Desjardins, de Le moment social inc.
  • M. Grégoire Bergeron-Carrière de Fumoir de Saint-André
  • M. Sylvain Roy, préfet élu de la MRC de Kamouraska

Devant :

  • Mme Anik Briand, directrice générale de la SADC du Kamouraska
  • Mme Corine De Repentigny, de Services CourtePointe
  • Mme Coralie Lepage, de Le moment social inc. 
  • Mme Léa Cloutier, de Fumoir de Saint-André
  • M. Alexandre Duguay-Smith, de ProMécaTech
  • Mme Émilie Vallières et M. Charles Létang de la Boulangerie Du pain…c’est tout!
  • M. Charles De Blois Martin, directeur du Service de développement territorial à la MRC de Kamouraska